Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Dissidences Pyrénéennes.

Dissidences Pyrénéennes.

Infos,patrimoine, politique locale, environnement,

Publié le par puyvalador-rieutort
Publié dans : #info administration

Bien sur, dura Lex sed Lex...

Mais, que sont les Lois sans l'esprit qui les animent ?

Là se pose souvent l'épineux problème de l'interprétation et de la pratique.

Le cadre se doit d'être rigide, mais sans l'esprit, le tableau reste aussi vide qu'une coquille abandonnée !

Animer, ce n'est pas agiter, c'est donner une âme !

Faut il encore y croire et savoir de quoi on parle...

Ce n'est certainement pas le cas de la "tradition" en place sur notre collectivité et qui perdure dans l'à peu près..."égo-centré".

Donner une âme commune se doit d'avoir, sinon de construire une entité cohérente et dont l'intérêt est motivé par le partage et la communication équitable.

Au delà de la Loi applicable, il reste le panel des nouvelles technologies qui permettent la communication permanente. Beaucoup de communes et autres collectivités ont adopté les forums et autres "murs" d'échanges entre les usagers-administrés-concitoyens...et le corps des élus avec le concours d'une administration réellement qualifiée.

Dans nos villages de montagne, la majeure partie de la population est composée de résidents secondaires. Les permanents sont de moins en moins nombreux surtout dans les collectivités pratiquantes de la désertification par la fiscalité !

Or, vivre ensemble sous entend non seulement le partage équitable autant événementiel que fiscal, mais surtout la communication !

A chaque niveau doit correspondre l'outil adapté. Donc le comité consultatif ne vaut que si ses équivalents techniques, matériels, humains, événementiels et administratifs permettent d'atteindre l'ensemble de la population par une réelle volonté politique.

Par communication, il ne s'agit pas d'établir une voie à sens unique, mais plutôt des ponts et des espaces permanents qui permettent autant d'entendre que de transmettre pour mieux comprendre et établir l'aide à la décision puis l'action concrètement réalisable.

Considérer toute pratique par un saucissonnage revient une fois de plus à cloisonner chaque tranche sans prendre en compte l'esprit commun à cultiver et la continuité de vie qui doit en résulter.

Penser global, agir local ne se concrétise efficacement et équitablement que lorsque la faisabilité rencontre l'essentiel, c'est à dire le besoin réel, qui lui n'est connu que de l'usager.

A chaque fois que s'établit une prédominance se diffuse une injustice et un cortège d'inadéquations porteuses de la grogne collective ainsi que d'un gaspillage des ressources.

Nul ne détient La vérité et ce n'est qu'ensemble que nous la composons, car chaque point de vue aussi différent que celui de son voisin en est aussi essentiel dans la complémentarité.

Là est l'esprit de la Loi lorsqu'elle se veut d'une Démocratie participative fédératrice autour d'une âme collective respectueuse des différences.

Cet esprit n'appartient à personne, ni à aucun parti politique en particulier. Il est le fait et la cause de tous par la volonté et les actes de chacun.

Verrons nous un jour un nouvel état d'esprit se cristalliser par l'animation réelle et non plus "intuitive" de certains cerveaux embrumés ?

Outre les outils, la qualification reconnue réellement par les grades administratifs obtenus par des agents territoriaux issus de formations actualisées et de concours, demeure la seule condition indispensable au fonctionnement hiérarchique.

Comment peut on alors prétendre à la solidité d'une ossature basée sur des niveaux réels lorsque l'ensemble de ces agents n'appartiennent qu'à la base d'une pyramide ?

Ce d'autant plus, lorsque le népotisme n'en est que plus flagrant...

Ne serait il pas venu le temps de balayer ceux qui ont entretenu l'obscurantisme et les dérives dictatoriales qui nous ont conduits à la déconfiture fiscale ?

Il suffit de faire le lien entre les anciens membres de cette "tradition" nihiliste et les "prétendus" nouveaux noms qui les voisinent sur la même liste pour comprendre que nous n'avons absolument rien à espérer d'eux sinon que le même niveau de qualification dans l'effondrement communal !

A bon électeur avisé, bon vote pertinent !

G.

Commenter cet article