Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Dissidences Pyrénéennes.

Dissidences Pyrénéennes.

Infos,patrimoine, politique locale, environnement,

Publié le par puyvalador-rieutort
Publié dans : #réflexion

Vaillants couturiers, mais piètres démocrates ?

Les résultats ont parlé et l'on constate que la craie est encore dans les mêmes petites mains...

Minoritaires, ce sont eux qui nous font voir le midi en rouge et broyer du noir. L'immobilisme nous annonce la continuité de ce que la majorité des suffrages a pourtant rejeté.

Mais, dans ce Sud mafieux, faut il s'en étonner ?

Magouilles et abus de pouvoir continueront ils de concert dans les habitus de ceux qui soi disant devraient nous montrer l'exemple à tenir ?

Nul besoin pourtant lorsque c'est devenu légal de tricher !

Les hauts cantons qui n'avaient pas l'attention des roussillonnais vont ils encore "bénéficier" de leurs "gentillesses" ?

Bien que le nouveau "Pyrénées Catalanes" s'étende jusqu'à la sous préfecture de Prades, il ne serait pas étonnant que la Cerdagne continue de recevoir plus de subsides que le restant.

Pourquoi ne pas supprimer la sous préfecture pour raison d'économies et la transférer à Millars, si proche ?

Un tel dynamisme qui véhicule les chômeurs pour l'euro symbolique ne développera certainement pas les initiatives privées.

Quant à aider les communes de montagne et leurs stations, pourquoi pas la réouverture de celle du Puigmal qui a toujours été une dévoreuse de deniers publics, histoire de faire couler les autres ?

Bien que la répartition de la plus grosse partie des budgets sans retours finira par échapper aux départements, la grande région ne sera que ce relais un peu plus éloigné de nos pleureuses locales qui décidément s'ils ont tremblé si fort, n'ont toujours pas remonté leurs braies !

A propos de braire, l’âne catalan, symbole de la sagesse, demeure pantois de cette démonstration démocratique de haute couture qui démontre bien que si les votes ont majoritairement viré à droite, c'est toujours la gauche et ses petites mains qui dirigent le découpage...

La parité ?

Peut être que les escargots et limaces vont remplacer le bourricot...

Après les César, les Oscar, pourquoi pas le "Cargol d'or" ?

Baveux en démagogies inutiles, si lents à faire avancer les choses, rampants devant les touristes parisiens ?

Qui tiendra le manche ou la queue ?

Face à ce grand foutage de gueule, vivement l'été avec ses "cargolades" et renforts de muscats frais !

Que l'enfer ne soit pas toujours pour les mêmes...

G.

Commenter cet article