Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Dissidences Pyrénéennes.

Dissidences Pyrénéennes.

Infos,patrimoine, politique locale, environnement,

Publié le par puyvalador-rieutort
Publié dans : #réflexion

Revoilou les Daltons !

Les quatre, la bande des quatre, ils en rêvaient...

Pendant que les excuses partisanes et mollassonnes de nos élus nationaux et européens fusent en incompréhension de ce qu'ils n'ont pas été foutu de faire et pourquoi ils avaient été élus, localement les quatre gros vont tenter de se partager le gâteau !

Le chiffon rouge, ou plutôt noir en l’occurrence ne fait plus peur à personne, sinon à quelques uns qui gardent encore cette foi désillusionnée en l'humain.

Les communes des "grosses" stations rêvent de ce qu'elles n'ont jamais été foutues de réaliser...la fusion !

Mais, c'est pas forcément pour tout de suite...quatre ans, peut être...

Les liaisons devraient "coûter" environ 50.000.000,00 €, au bas mot !

Qui va payer ?

Ben, les autres...aussi !

Grosse rigolade et quelques étranglements parmi les inconditionnels du "capitalisme pur et dur à condition de faire payer aux autres le résultat de ses "C " "!

S'il s'agissait de faire réellement des économies pour une plus juste redistribution des richesses, mais, nous sommes bien dans la démagogie si chère à nos représentants et...à nos bourses !

Évidemment, Puyvalador ne fait pas partie du projet...du moins n'a pas été mentionné dans le discours d'un auguste représentant local.

Pourquoi ?

L'infranchissable vallée du Galbe séparerait elle d'une commune les domaines, ou les supporteurs locaux n'auraient ils pas menacé l'élu de vidange au cas où ?

Qui peut savoir si Natura 2000 est à la base de cette "prudence" ou seulement le prétexte rhétorique à faire payer sans se mouiller, puisque ce seront de toutes façons les autres qui décideront !

Le Rantanplan des causes perdues, celui qui fait semblant de ne rien comprendre mais que son instinct guide de façon infaillible sait bien que pour ne pas se mouiller les pieds, il faut les garder sur les deux rives en même temps !

En attendant, je ne plaindrais certainement pas les cocus de la farce qui sauront certainement ne pas rester en reste de nouvelles augmentations fiscales devant ce "lâche" abandon de nos si bien intentionnés voisins...

Rien n'est solutionné et le Lucky Lucke représentant, fort de ce qu'il tire des conclusions plus vite que son ombre, fermera peu les yeux sur une situation dont il est le complice sinon l'instigateur...

Soit, l'ardoise totale, et, ça chiffre gros, très gros, sera partagée, soit une proportion sera établie, en fonction des "ressources".

Mais, en fait, rien de bon pour les contribuables qui devront coûte que coûte payer !

Que font donc les éléments du tissus associatif sensés défendre nos intérêts ?

Il semble bien qu'ils ne soient pas là ou peut être trop las, mais certainement absents de ce débat confisqué par nos taiseux représentants.

La "comprenette" demeure bloquée sur de vieux projets aujourd'hui repropulsés en actualité d'un rapport de la cour des comptes globalisant sans vraiment apporter de nouvelles solutions.

Nos @narques n'ont pas été formés pour cela, seulement pour appliquer des remèdes anciens...

Dans le tourbillon imbécile d'élections déconcertantes de vide et d'intérêt sinon celui de ceux qui veulent se faire élire, la population reste en berne de démocratie participative recentrant le débat sur la réalité et non point sur la démagogie et les demi vérités savamment élaborées par nos "chères" têtes creuses.

Où sont donc les "gagnant-gagnant" ?

Pour l'instant, il s'avère austère notre futur géré par autant de nombrilistes que nous avons connu de staliniens !

Ma Dalton est partie en vacances et il n'y a plus personne pour recadrer cette engeance en mal de reconnaissance...

Plus d'homme fort dans ce département ?

Plus de visionnaire ?

Les cloches sont fèlées et le rythme n'y est plus !

Les "cow boys" solitaires se retirent une balle dans le pied et en claudiquant disparaissent dans le rouge d'un ténébreux couchant...

Ensuite, ce seront "les régionales"...

Pas mieux à attendre que ce désintéressement un peu plus éloigné et dilué ?

Loin des yeux, loin du portefeuille, non ?

Bonne réflexion !

G.

Commenter cet article