Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Dissidences Pyrénéennes.

Dissidences Pyrénéennes.

Infos,patrimoine, politique locale, environnement,

Publié le par puyvalador-rieutort
Publié dans : #Histoire Patrimoine
Bois joli ou azalée des bois, plante toxique !
Bois joli ou azalée des bois, plante toxique !

Beltaine.

Il est fleuri le bois joli !

La tradition Capcinoise voulait que l'on en offre un bouquet à l'élue de son cœur en cette occasion particulière.

La dame sollicitée choisissait son élu pour l'année...

Depuis l'avènement du christianisme puis du Catholicisme, les mœurs ont "évoluées"...

Le bouquet est toujours là, mais, cette union libre (surtout pour les dames, qui avaient une place prépondérante dans la société et qui par suite luttent encore pour la reconquérir...) s'est vue condamnée par l'église qui ainsi soumit les femmes à leurs époux, encore un reliquat du "pêcher originel" . Tu parles, un prétexte à renverser la vapeur du pouvoir des femmes sur les hommes en leur faisant endosser tous les malheurs du monde et particulièrement celui de donner la vie aux autres !

Pour le solstice d'été, les promis sautaient ensemble le feu dit de la St Jean et à la mi Août (fête de la vierge marquant ici la fin de la fenaison), on les mariait...Unicité, unicité dans la monogamie, parfois dans la monotonie... de quoi fondre parfois de mélancolie (autre plante toxique (l'Ancolie) !

Sachant que le bois joli, azalée de bois, est une plante toxique...Le mariage commençait finalement par un cadeau empoisonné !

Allez, un peu de folklore indo Européen...

Voici quelques extraits de "sites spécialisés" :

"Beltaine (Bealtaine, Beltane ou Beilteine, Beltan en breton, cornique, et gallois) est la troisième des quatre grandes fêtes religieuses de l’année celtique protohistorique, Traditionnellement célébrée la nuit du 30 avril au 1er mai et toute la journée. Elle vient après Samain et Imbolc et marque la fin de la saison sombre et le début de la saison claire. Elle est en rapport avec Belenos, Lug et Belisama. Le principal rituel de Beltaine consiste en des feux allumés par des druides où le bétail passait afin qu'il soit protégé des épidémies pour l'année à venir.

Elle était en fait célébrée lors de la première floraison de l’aubépine. Y sont associées les fleurs du moment : Aubépine, violettes en Gaule et bois joli en contrées montagneuses... Le muguet du 1er Mai également provient de cette tradition "récupérée...

Histoire

Contrairement à Samonios, Beltane n’est pas la fête des trois fonctions de la société celtique. C’est une fête sacerdotale.

Beltane, Belteine ou Beltaine est la fête du feu et de la lumière.

Bel signifie "brillant" mais fait certainement référence à Belenos et Belisama, le couple brillant des Dieux gaulois. Tous deux représentent la jeunesse, le soleil et le feu.

Teine signifie "feu".

De fait, nous sommes en présence d’une fête rituelle en l’honneur du renouveau de la lumière rayonnante, la victoire du jour. Nous entrons dans la partie claire de l’année qui durera jusqu’à Samonios.

Les celtes avaient pour habitude de célébrer la nuit.

On tend à penser aussi qu’ils devaient fêter Beltane lors de la pleine de lune de mai.

Cette fête est attestée en Irlande mais aussi en Gaule.

Le feu - la tradition

Le Feu de Bel est un feu bénéfique. Les druides le créaient par leur magie et leurs incantations. Et il était d’usage en Irlande qu’ils fassent passer les troupeaux de bétail entre deux feux pour qu’ils les protègent toute l’année.

Le Feu de Beltane est un feu puissant, sacré et fort, celui qui l’allume est une personne de pouvoir. (Sa fonction est loin d’être anodine…)

Les druides sacrifient aussi à Beltane d’où, comme pour Samonios, l’intérêt de l’offrande aux Dieux lors de la cérémonie. Le sacrifice n'étant que symboliquement celui des attitudes aux quelles l'on renonce pour évoluer...vers celles référencées par les "divinités" sensées les représenter.

Beltaine marque une rupture dans l’année, on passe de la saison sombre à la saison claire, lumineuse, c’est aussi un changement de vie puisque c’est l’ouverture des activités diurnes : reprise de la chasse, de la guerre, des razzias, des conquêtes pour les guerriers, début des travaux agraires et champêtres pour les agriculteurs et les éleveurs.

Beltaine est la période de prédilection pour les rites de passage entre les périodes froides et chaudes, entre l’obscurité et la lumière, entre la mort psychique symbolique et la renaissance spirituelle prises comme références de nouvelles attitudes à conduire ici et maintenant !

De manière générale, Beltaine est la fête du changement du rythme de vie. Du rythme hivernal, on passe au rythme estival. La fête marque ce passage tant physiquement que spirituellement. Beltane est aussi la période de prédilection pour les rites de passage entre les périodes froides et chaudes, entre l’obscurité et la lumière, entre la mort psychique symbolique et la re-naissance spirituelle. Peut-être que les rites anciens d’enfermement dans les chambres des dolmens se passaient durant la nuit de Beltane. Cela demeure une excellente manière de faire l’expérience du passage ainsi que de la personnification par la "re-naissance" inspirée du cycle naturel. La volonté humaine de s'améliorer...étant l'élément primordial !

La tradition veut que l’on se lève avec le soleil pour cueillir des fleurs, des rameaux verts (symbole de la Déesse) pour servir de décoration rituelle ou pour se parer.

Une autre coutume consistait à faire passer les troupeaux entre deux feux, dans lesquels brûlaient si possible des branches de chêne. Le bétail était alors protégé des épidémies jusqu'à l'année suivante, et on pouvait l'emmener paître dans les prés. On sautait entre deux feux pour s’assurer une bonne destinée, un bétail en bonne santé, de la prospérité, et la fertilité au sens propre comme au figuré. Les gens dansaient pour célébrer le retour du soleil, de la nature fertile et vivante, les espoirs réalisés etc.

Ils se promenaient aussi avec des torches pour encourager le soleil à continuer son ascension en réchauffant la Terre.
Les feux de Beltaine ont des vertus purificatrices et fertilisante
s.

En Europe avant que le 1er mai devienne la fête de Jeanne d'Arc, puis la fête du travail on avait pour coutume de planter un arbre le premier mai en symbole de prospérité.

Jadis, en Angleterre, on plantait des arbres de mai dans la Terre mère en tant que symbole phallique célébrant l’union de la Déesse et du Dieu.
C’est le commencement de l’été celte. L’arbre de mai était un pin communal que l’on avait décoré lors de Yule et qui avait perdu la plupart de ces branches à cette période de l’année. On y accrochait en hauteur des rubans rouges et blancs (on peut y mettre aussi des fleurs, des guirlandes de plantes etc). En effet le rouge peut représenter le Dieu du Soleil ou la Déesse dans son aspect Femme-Mère (sang/règles/perte de virginité/accouchement) et le Blanc la Déesse Vierge et son aspect lunaire de réceptacle et de miroir.
Les participants prenaient un ruban (rouge pour les hommes et blancs pour les femmes) et dansaient autour du mat. Les rubans tissaient ainsi une sorte de canal symbolique de la naissance entourant le mat phallique. Le tout étant l’emblème de l’Union du Dieu et de la Dée
sse.

C’est en premier lieu une fête de fertilité soulignant la renaissance de nature que devient évidente. Le pouvoir des esprits élémentaires (fées, elfes, gnomes, ondines, salamandres etc.) devient plus important et atteint son apogée lors de la fête du Solstice d’été.

C’est un moment magique qui, comme Samhain, voit le voile entre les mondes se lever pour nous permettre de rencontrer le petit peuple et faciliter l’entrée dans les états modifiés de conscience...(Ceci n'étant que la rencontre avec ses propres états d'esprit, si diversifiés qu'un peuple n'y suffirait pas...)

Le principal aspect de la Déesse à cette période est celui de la femme fertile, humide, attirante et lumineuse. La jeune fille éclatante d’Imbolc est à présent une femme prête à concevoir en son sein.

La fête de Beltane appelle à faire l’amour dans la forêt dont les énergies grisantes du printemps aiguisent les sens. La joie étant omniprésente lors de la fête, les enfants conçus cette nuit, sentiront à quel point, ils sont aimés et désirés. D’ailleurs, attention ! Si vous ne souhaitez pas concevoir cette nuit là, évitez de faire l’amour de manière rituelle, les moyens de contraceptions ont tendance à faire défaut dans cette situation.

Autrement, c’est une bonne période pour faire ensemble un enfant avec conscience et Amour, sous l’oeil protecteur de la Déesse.

Beltane peut être une bonne période pour réfléchir à notre comportement sexuel d’une manière générale. Il existe plusieurs manières de vivre sa sexualité, certainement autant que d’individus. Cependant, il est important de garder le respect de soi. A chacun de voir ce que cela signifie pour lui.

En tant que prêtresse ou prêtre, le corps est aussi le Temple de la Déesse et des Dieux, se laisser aller à avoir des relations avec de nombreuses personnes en recherchant le sexe pour le sexe, risque de ne pas vous permettre d’obtenir les résultats escomptés…

Pourtant Beltane se prête tout à fait à un moment de partage charnel qui peut ne pas déboucher sur une relation. Mais il n’est pas forcément nécessaire de vivre une histoire longue pour passer un moment d’amour physique et spirituel avec quelqu’un.

Le paganisme sanctifie l’amour physique pour diverses raisons : les centres énegétiques en ont besoin, l’esprit aussi, la libération des hormones endorphines pendant l’orgasme permettent à la fois de se libérer des tensions et de gagner en énergie, le naturel de l’acte rapproche de la nature et de notre être primordial, la magie de la conception d’un enfant : le fruit de l’amour et du partage…etc.

En somme, les rituels de Beltane seront axés sur l’offrande aux Dieux Belenos et Belisama, à la Déesse en général, sur les rituels de prospérité de chance et de réussite pour l’année claire et donc active qui vient, sur les rites de fertilité, les rites de passage (adolescence, premiers sangs, unions/mariages etc.), les rites d’initiation divers etc".

La fonction sociétale de cette fête est basée, outre le renouveau et l'évolution, sur une liberté consentie sans l'entrave de la notion de propriété qui engendra tant de drames...

Un tronc commun indo européen est facilement identifiable dans les pratiques rituelles et mœurs des peuples Celtiques, Norois que Gaulois...Seuls les noms changent et évidemment quelques adaptations liées au milieu de vie...

A fortiori, l'incompatibilité de fonctionnement amenée par la nouvelle religion forcée permit de sédentariser les peuplades, "pacifier" leurs coutumes et de construire une société civile et militaire différente. Une certaine "pax romana" n'y fut pas étrangère, mais à quel prix !

Toutefois, nombre de consensus ont perduré puisque nous retrouvons encore de nos jours les traces de ces antiques traditions initiatiques dans notre folklore...jusques dans les cathédrales et autres monuments !

Faut il encore savoir que les projections "divines" anthropomorphiques s'inséraient dans des pratiques rituelles dont l'objet était l'amélioration humaine terrestre des êtres en prenant pour rythme celui naturel des cycles de vie...

"Ce qui est en haut, comme ce qui est en bas" (H. T. la Table d'émeraude)

G.

Commenter cet article

siber 05/05/2015 21:23

Je persiste, je connais bien les deux. Comment appelez vous le rhododendron des bois.
"Le bois-joli, jolibois, verdelet, vert-bois, Daphné bois-gentil ou simplement bois-gentil (Daphne mezereum) est une espèce d'arbustes à feuilles caduques de la famille des Thymelaeaceae. Voir sur wikipedia.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bois-joli.

puyvalador-rieutort 11/05/2015 09:15

Bonjour, je vous conseille le guide complet des fleurs de montagne de GREY-WILSON _ Marjorie BLAMEY aux éditions DELACHAUX & NIESTLÉ.
Pratique, il tient dans la poche supérieure du sac à dos...et plus sympa à utiliser que la flore de Bonnier...
Le Rhododendron ferrugineux (Rhododendron ferruginum) est également toxique. Ses feuilles vernissées sont allongées et pointues, de couleur sombre sur la partie supérieure et plus claires dessous.
Les feuilles sont persistantes.
Effectivement le bois joli ou Daphnée (Daphne mezereum) fait partie de la famille des Thyméléacées...
Ses feuilles vert clair, sortent après la floraison et se fanent car caduques...
Principes actifs : Irritant primaire, mézérine, coumarine (stable).
Il ne s'agit donc pas des mêmes plantes.
Cordialement.
G.

siber 04/05/2015 21:16

Ma remarque n'est-elle pas bonne à être publiée au sujet du bois gentil ?

puyvalador-rieutort 05/05/2015 15:04

c'est répondu...

Siber 02/05/2015 19:12

Il me semble que le bois joli ou bois gentil ne soit pas l'azalée des bois qui n'est autre que le rhododendron ferrugineux qui fleurira vers fin juin.

puyvalador-rieutort 05/05/2015 15:03

Même famille des éricacées, mais, non, ce n'est pas la même plante !
L'azalée des bois ou bois joli se pare de fleurs avant que ne sortent les feuilles...
Cordialement.