Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Dissidences Pyrénéennes.

Dissidences Pyrénéennes.

Infos,patrimoine, politique locale, environnement,

Publié le par puyvalador-rieutort
Publié dans : #nature
La vérité au fond du lac ?
La vérité au fond du lac ?

O N É M A L ?

L'ONEMA est l'office national de l'eau et des milieux aquatiques.

Cet établissement public est sensé répondre par ses actions aux attentes des inquiétudes de la population en matière de gestion des eaux. La montée politique des verts en est certainement à la source...

Or, l'on peut s'interroger sur un suivi indépendant de toute action politique puisque justement cet organisme y est soumis !

Jusqu'où les missions "légitimes" ne sont elles pas polluées ?

En matière de Justice, l'on connait les efforts des partis communautaristes pour atténuer voir annihiler l'indépendance de cette institution...surtout lorsqu'un des élus choyé vient à pêcher.

Ne parlons pas non plus de l'indépendance des médias...

Le poisson est un peu gros lorsque le poison se fait subtil...

Si les collectivités territoriales sont représentées dans les SDAGE par le biais des CLE (voir articles et liens précédents), Eau France ratisse plus large les gravières du grand public.

La Police des Eaux, si abrupte à sanctionner, parfois glisse comme anguille en présence de pollutions notoires. Il existe d'autres instances judiciaires moins soumises aux pressions abyssales de certains élus qui se disent soucieux de l'environnement, plus par soucis électoral ou d'alliance que fondamentalement "gênés" par la dégradation engendrée souvent "à l'insu de leur plein gré" !

En essayant de noyer le poisson, il ne fait que grossir et va finir par exploser !

Ne serait il pas venu un temps de concertation avec l'ensemble des populations concernées et des acteurs professionnels ?

La constitution de réels comités citoyens permettant l'écoute du public et des acteurs économiques serait tout de même mieux venue que ce monde du Silence en apnée dans les eaux noires de certains milieux sub aquatiques...

Certes, il apparaît que toute vérité émerge comme récif au doux écoulement des habitudes locales...

Mais, il ne s'agit plus de faire des ronds (de jambe) dans une eau putride.

Le bas (fond) blesse car si en surface les moutons de mousse ne font que passer, les limons incestueux demeurent !

Quelques prélèvements nous révéleraient instantanément l'ampleur du désastre permanent de certains lâchers...involontaires ?

Car si l'eau court, la boue demeure au fond de cette fosse qui nous laisse septiques.

En attendant que le groupe de réflexion pour la dépollution du lac de Puyvalador continue de prendre de l'ampleur en vue d'une première réunion, vous pouvez continuer de vous renseigner sur les laboratoires d'analyse indépendants, les procédures et les solutions préventives, judiciaires, ainsi que d'épuration...

Notez la moindre idée et si vous ne pouvez nous rejoindre physiquement, n'hésitez pas à nous faire parvenir le fruit de vos réflexions et travaux : (puyva@orange.fr)

Toute qualification, soutient et expérience seront les bien venus !

Le lien avec le site "EauFrance" et la page Police des Eaux :

http://www.eaufrance.fr/

Le lien de la pétition :

http://www.petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=P2015N48074

Cordialement.

G.

La "belle Aude" en aval du lac de Puyvalador...

La "belle Aude" en aval du lac de Puyvalador...

Commenter cet article