Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Dissidences Pyrénéennes.

Dissidences Pyrénéennes.

Infos,patrimoine, politique locale, environnement,

Publié le par puyvalador-rieutort
Publié dans : #réflexion

Qui ne dit mot consent !

Mais est ce être conscient que de ne dire mot, ni de faire ?

Il en vient de ces maux, d'autres, comme lâcheté, complicité, indifférence, qui écorchent la bouche et le cœur d'un silence tendancieux.

Où sont nos beaux Aras, volubiles et si immaculés que leurs plumes se défrisent à la moindre pensée ?

Où sont ces soldats de l'ombre en leur costume de satin qui, enflés de suffisance, ne connaissent que le Latin sans toutefois en tirer la moindre attitude qui les puisse changer ?

Où sont les Amis de la Nature qui de vains mots se sont faits une tonsure ?

"Bien Faiseurs" et bonimenteurs font un couple si déplaisant que rouge est la couleur, qui venant du vert, annonce la douleur !

La colère est amère tout comme la douleur qui fige les esprits sur les actes inaccomplis.

Bienséants au confort de l'irréalité qui ne comprennent plus ni le verbe Aimer ni celui d'être déçus, qu'endurent le peuple véritable.

Plus que lèches culs, suces pets serait la démesure d'un art si frelaté qu'il est bien difficile d'y paraître discrets...

Tant il en faut que de ces attitudes qui flattent le maraud et sous couvert d'une "république", assassinent impunément cette Démocratie sans cesse galvaudée.

C'est sur le sacrifice et le renoncement qu'ils grandissent violence par une impunité qu'ils espèrent et cultivent de leurs souhaits les plus chers à notre bourse.

Si, ces ressentis sont amers autant qu'écrits en Français, il en est bien d'autres mots pour dire mes regrets.

"Maï d'ún búrro en faras un cavall de "coursa" !"

Si ces mots sont vains, ils sont au moins du mérite d'être écrits en échos silencieux d'une douleur trop vive !

Je vous laisse céans à vos réflexions profondes et qu'en cela ne vous empêche de par vos actes de vous mettre en accord avec vôtre pensée.

S'il est une pétition que vous devez signer, celle qui suit pourait vous alléger.

Le lien : http://www.petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=P2015N48074

Nous avons besoin de vous !

G.

Commenter cet article