Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Dissidences Pyrénéennes.

Dissidences Pyrénéennes.

Infos,patrimoine, politique locale, environnement,

Publié le par puyvalador-rieutort
Publié dans : #réflexion

Plein la tête, de ces dévoreurs d'idées !

Devenir ce que l'on fait passe par un investissement profond dans chaque acte et demande une concentration parfois si fragile que la moindre perturbation peut y mettre terme, sinon obstacle.

Combien de fois ne vous est il arrivé d'être absorbé dans une méticuleuse tâche dans laquelle vous vous perdez pour mieux vous retrouver et là, quelque importun vient bousculer souvent volontairement le précieux édifice de votre nécessaire "Thélème" ?

Ils sifflent ou parlent fort comme si tout le monde était sourd à leur existence. Leur raisonnement est plein de contre sens et fondé sur une stratégie de déconstruction, de chaos entretenu. Le sabotage fait partie de leur démarche, même ce qui peut paraître insignifiant est en fait établi selon une pernicieuse volonté de nuisance.

Que de parasites élevés et semés à la volée de ces empêcheurs de penser et de faire clairement...

Le monde est ainsi fait qu'ils se complaisent à nuire par leur manipulation ou leur simple présence et détériorent non seulement l'ambiance, mais font obstacle permanent à tout ce qui les entoure et dont ils ne maîtrisent pas l'once d'un soupir.

La médiocrité en règle de vie n'ouvre son principe que par la fausseté de semblants orchestrés sur un milieu à leur l'image et aux volontés qu'ils moulent, sélectionnent et conduisent plus par la division que par ce moindre soucis d'évolution vers un mieux vivre ensemble.

Il s'agit bien sur, faute d'être au centre par le cœur, de la prédominance égoïste qui veut que tout doive concourir au bonheur rassurant de celui ou de celle qui se croit supérieur et qui pour cela, marche sur toutes les têtes quelles qu'elles soient afin de se maintenir, du moins dans l'apparence, au dessus de tous !

D'une fausse équerre ils tentent d'imprimer la cacophonie discordante dont ils sont friands et dans la quelle ils se complaisent à épaissir un flou permanent derrière lequel ils s'abritent.

En fait, c'est souvent la peur d'être découverts dans leur fausse identité qu'ils auto entretiennent qui les pousse à ces sordides manipulations.

Une identité de masque si fragile que le moindre souffle de la moindre pensée pourrait faire choir dans une mort de petite limace.

A l'image du gastéropode, ils glissent, rampent sans courage sinon celui de la perfidie.

Ces inconséquents semeurs de poux sont légions infernales dans la volonté de diviser, d'enfermer, de réduire.

Pour autant, leur parler ne sert à rien sinon qu'à mieux les instruire dans leurs actes déments pour encore plus de mal.

Généralement atteints dans leurs fonctions cognitives supérieures et ce de façon irréversible, il ne semble pas qu'il puisse y avoir le moindre espoir de salut ou la moindre évolution possible...

Cependant, parfois, un grand choc est salutaire, souvent la confrontation à la finalité absolue vient éclairer et parfois provoque une brèche dans l'armure pataude de ces don Quichotte de l'empoisonnement permanent.

Le cas est si rare qu'il vaut mieux éviter d'en prendre le risque, car, s'il ne fonctionne, alors le retour perfide et sordide s'établirait en disproportion augmentée de cette prise de conscience que vous l'avez démasqué pour qu'il soit percé ainsi à jour et à nu.

Bref, gens à éviter... sinon à supporter en toute conscience de ce qu'ils sont par ce qu'ils font de nuisible...

Bon avec le bon, juste avec le juste et retors avec le pervers... n'est peut être pas la meilleure des lignes de conduite, l'indifférence conduit plus à la mort de l'ennemi (celui qui est en chacun) que cette moindre prise que vous lui concédez lorsque vous vous abaissez au niveau le plus bas de ce que vous ne supportez. Ainsi se mettre à portée définit aussi le fait de se mettre hors de portée des enduiseurs d'erreur et de leurs pratiques.

Ces parasites se nourrissent de la moindre importance que vous leur accorderez. Le lâcher prise ne consiste donc pas en la soumission mais en les replaçant à leur juste place dont il vaut mieux se prémunir en les évitant ou en ne leur accordant que l'importance qu'ils méritent, c'est à dire aucune !

Silence, patience et persévérance font plus que force ni que rage ou même discours dans un évitement de ces contaminateurs contagieux, parce qu'ils ne sont le plus souvent que courts sans le suffixe...

Bon courage donc à tous ceux et celles qui doivent par obligation supporter ces êtres ayant prématurément dépassé leur seuil de compétence s'il en est un dont ils soient conscients et les limites d'une humanité dont ils sont réellement dépourvus sinon que lorsqu'il s'agit de leur énorme nombril !

Outre les gêneurs extérieurs, il en est de bien plus pernicieux et qui blottis en chacun de nous font force ouvrage de par le permanent breuvage qu'ils déversent inconséquent en flots ininterrompus. Il s'agit de cette partie superficielle et consciente qui par peur de mourir agace le profond en désordre permanent.

Si le sous conscient, si riche et vigilant ne peut exprimer le sens de l'essence profonde, nous le devons à l'écran de fumée entretenu par la permanente parole inconséquente. Certains usent et abusent croyant ainsi tenir la vérité unique alors que fadaises et niaiseries en forment le tissus d'un sens aveuglé par sa fin et qui donc par conséquent en oublient l'importance et la prédominance du seul cheminement enrichi de multiples paysages dont seulement l'ensemble concours au rapprochement d'une vérité complexe, par essence inintelligible seul.

Sans cette ouverture, point de modestie et d'humilité faisant d'un homme un humain et de la portée simplement le dédain...

Silence donc, si précieux au vide générateur d'ouverture, à la pensée complexe, plus qu'aux futiles gammes de paroles uniquement conçues pour meubler l'espace et le temps en réponse à une peur que de n'être plus qu'une fin en soi faute d'être un chemin ouvert !

Bonne réflexion !

G.

Commenter cet article