Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Dissidences Pyrénéennes.

Dissidences Pyrénéennes.

Infos,patrimoine, politique locale, environnement,

Publié le par puyvalador-rieutort
Publié dans : #Actualité
Tag annonciateur ?
Tag annonciateur ?

Encore un tag ou seulement l'annonce de la terreur en station de ski ?

Paris tremble au moindre pétard et pendant que tous les personnels des stations de ski sont en effervescence, les tags au pochoir de grenades, de barbus ou de types armés dégradant les façades nous rappellent que nous sommes en guerre et que les terroristes sont parmi nous !

La situation économique des "communes station" est dans un état catastrophique suite à la crise et aux variations climatiques qui ont amputé bonne partie de la crédibilité des espaces neige.

Chacun des élus concernés y va pourtant de sa surenchère...

Ici, l'illumination, là, liaison inter station par les crêtes...

Là encore, on annonce un bénéfice "miraculeux" qui ne saurait mentir...

On aménage, on rabote, on grignote autant le terrain que les comptes !

Non, l'heure n'est plus à l'économie. C'est le grand rêve halluciné !

Bien sur les élections régionales sont proches et les premiers flocons font office de poudre stupéfiante !

Attention cependant à l'overdose de tous les contribuables saignés à blanc, aux professionnels du locatif qui n'en peuvent plus, aux jeunes sans travail durable et à vrai dire sans plus d'espoir dans un avenir sans logique...

Qui terrorise qui ?

Si l'on se rappelle le bouquin de P.A. POUCHERAIT, l'attaque et la prise d'otages dans le train jaune, la drogue faisait partie du nerf de la terreur.

Ici, elle est blanche et ne fait rêver que les accro's du pouvoir et les touristes subventionnés par les impôts des locaux...

L'un n'empêche pas l'autre et qui sait si du tremplin olympique ne jaillira pas une envolée dont la course pourrait être explosive !

Au milieu de ces queues massives des pieds de pistes, quelques doudounes pourraient cracher autre chose que du duvet...

Difficile de gérer un tel danger pouvant se glisser n'importe où, n'importe quand, avec un forfait valide autour du cou et du TNT boulonné autour de la taille !

Comment détecter le fou ou la folle en passe montagne, lunettes opaques, qui va se faire sauter dans un espace ouvert au plaisir des riches ?

Je ne cache pas mon inquiétude pour tous les enfants reçus en centres de vacances et dont aucune mesure sécuritaire n'a été envisagée par une direction souvent obsolète et sans plus de moyens financiers.

Il suffit de regarder autour de ces structures pour vite comprendre qu'il n'y a pas besoin de grosses quantités d'explosifs pour faire de gros dégâts. Les cuves de gaz sont apparentes et proches des bâtiments...

N'importe quel véhicule peut entrer sans contrôle et même si les portes sont verrouillées la nuit, rien n'est véritablement sécurisé !

Pas de caméras, aucun système de surveillance, aucune veille, aucun obstacle, les structures ne sont plus en adéquation avec la conjoncture. Mais, l'ont elles jamais été réellement ?

Je me rappelle qu'alors que tous les travaux venaient d'être réalisés selon les vœux des élus du département, ces derniers n'ont pas hésité à fermer le centre de Puyvalador dont le remplissage affichait complet !

Qui sont les terroristes ?

Barbus ou cravatés par un quelconque parti pris ?

La neige et le froid sont bien timides, mais qui sait si cet hiver ne sera pas le plus chaud jamais connu de mémoire d'ancien !

En attendant, tant que les tags salissent les murs, ils ne semblent pas éclabousser la certitude inébranlable des élus locaux. Cet hiver sera remarquable !

Puisse l'avenir nous prouver le contraire...

G.

Terrorisme en station de ski ?

Commenter cet article