Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Dissidences Pyrénéennes.

Dissidences Pyrénéennes.

Infos,patrimoine, politique locale, environnement,

Publié le par puyvalador-rieutort
Publié dans : #réflexion

Si le propre de l'homme est le rire, le rêve tourne souvent au cauchemar !

Je vous retransmet la lettre de JP, ancien directeur du centre des Foyers ruraux "Les Pérics" à Formiguères avec lequel j'ai travaillé et sympathisé à l'époque.

Elle est personnelle de ressentis mais ouvre bien cette éternelle réalité, ce sentiment de trahison qui se produit à chaque fois que l'on projette sur les autres ses propres convictions, alors que l'espérance est vaine de les voir évoluer !

Peu importe les convictions des uns ou des autres, l'important dans une démocratie, n'est ce pas qu'elles puissent s'exprimer et être représentées ?

Bonne lecture et bonne réflexion !

G.

L'avenir est citoyen.

Nous citoyen(e)s, libres de toute appartenance politique, avons œuvré depuis des années, et en particulier lors des élections départementales en Ariège, pour la création d'un large rassemblement à gauche pour combattre les politiques libérales de la droite et du parti socialiste. Quelques uns d'entre nous ont même participé au comité de pilotage départemental de la liste « Nouveau monde en commun » conduite par Gérard Onesta, tête de liste en Midi-Pyrénées/ Languedoc-Roussillon.

Nous ne regrettons rien de notre engagement et gardons l'espoir qu'un tel rassemblement puisse fédérer un jour tous les citoyen(e)s de la vraie gauche.

Soyons clairs, c'est la politique « droitière » du parti socialiste qui a fait monter le Front national depuis le début des années 80. L'application d'une vraie politique de gauche aurait maintenu ce parti dans la marginalité et nous ne connaîtrions pas cet épouvantail, leur épouvantail, qu'ils nous brandissent les uns et les autres pour nous convaincre d'un vote « républicain ». Pour éviter que le front national ne s'empare des régions, il ne nous resterait plus qu'à voter soit pour l'U.M.P. Soit pour le parti socialiste dont les différences politiques ne sont que nuances.

Bien avant le premier tour, nous avons fait connaître notre crainte de voir un ralliement de notre liste pour un monde nouveau avec celle du parti socialiste au second tour.

Voilà qui est fait et nous sommes à nouveau trahis par des partis politiques qui raisonnent uniquement dans l'intérêt de leurs boutiques respectives. Leur seul objectif : Avoir des élus !

Mais qu'avons nous à faire d'élus qui ne songent qu'à gagner un poste ou le conserver au mépris de l'avis des citoyen(e)s que nous sommes ?

La politique n'appartient pas aux seuls détenteurs d'une carte de quelque couleur qu'elle soit. Et si l'on y songe bien, ceux là ne sont qu'une poignée au regard de l'immensité des citoyen(e)s non encarté(e)s qui devraient avoir pourtant leur mot à dire.

Ces inconscients ne se rendent même pas compte qu'en appelant à la fusion, ils créent davantage de confusion et ce faisant signent l'aggravation leur propre déclin. Pensent-ils que nous allons massivement voter dimanche prochain pour une liste de mariage avec le P.S. ?Le risque est grand au contraire que le peu de confiance que nous leur accordions ne fonde comme neige au soleil, et que l'abstention et le vote F.N. n'y gagne encore davantage.

La liste Nouveau Monde en Commun promettait « une politique autrement ». C'est raté !

A quoi bon une belle charte éthique si celle-ci est piétinée avant même le second tour. Voter Socialiste dimanche prochain, c’est aussi voter pour des collectionneurs de multiples mandats et fonctions rémunératrices, des cumulards d’un système tentaculaire hégémonique !

Dimanche prochain, je ne voterai pas socialiste, je voterai BLANC !

Jean-Pierre Petitguillaume


Jean-Pierre Petitguillaume

6 place de la mairie

09310 Albiès

06 19 71 15 78

http://www.turbulences09.fr

Commenter cet article