Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Dissidences Pyrénéennes.

Dissidences Pyrénéennes.

Infos,patrimoine, politique locale, environnement,

Publié le par puyvalador-rieutort
Publié dans : #Actualité

C'est le printemps et particulièrement aujourd'hui l'équilibre entre la nuit et le jour...

En fait, c'est la bascule, le moment qui voit le mouvement d'un éclairage grandissant franchir ce cap pour diminuer ensuite et sans cesse par l'alternance recommencer...

Le cycle naturel que nous vivons se charge de nous démontrer que si l'équilibre n'est juste que dans cet éphémère instant, il est bien des domaines où l'on aimerait voir le jour regagner sur la nuit, de temps en temps...

Depuis plus de vingt cinq années nous voyons les comptes de la commune plonger dans l'obscurité malgré que l'on nous promette enfin la lumière.

Mais à l'éclairage de la réalité...ce ne sont que ténèbres grandissantes !

De 50.000,00 € à 70.000,00 € de déficit produit par an... Sans compter ce qui est mis à disposition sans facturation, ni les frais directement payés par la commune...

Evidemment, ce n'est pas faute de "mauvaise volonté", mais le cœur ne suffit pas là où la raison implore d'arrêter le massacre...

Rien n'y fait car l'intérêt de particuliers ayant monopolisé le pouvoir fait force de dominance sur ce qui se devrait d'être à l'écoute de tout citoyen et sage de par la raison de s'orienter enfin vers d'autres horizons.

Non, quoi qu'il advienne, les molosses ne lâcheront pas leur "nonos" !

Le problème le plus grave est bien qu'au bout de cette folle ligne droite, il n'y a pas un virage important, non, il n'y a tout simplement plus de route !

Nous déplorons les complicités autant que l'inertie ou que cet égoïsme cynique qui ont fait de certains arrivistes nos soi disant concitoyens...

Le mal est là, hélas et bien las nous sommes !

Puisque tout le monde s'en fout... laissons s'éteindre les foyers dans le néant de l'absurde et de l'inconscient. Ailleurs, il fait peut être meilleur ou simplement le jour éclaire la vie par une espérance grandissante...

Les rats quittent le navire, ils n'ont jamais cessé de le quitter après l'avoir miné. Les uns s'en vont et derrière, une nouvelle génération d'imbéciles prétentieux pense toujours faire mieux !

Le résultat, l'évident, même affiché, personne ne veut le voir.

Parce que la mort, ça fait peur même aux grenouilles de bénitier !

Ce n'est pas un suicide, c'est un assassinat. Encore un sacrifice de violence perpétué par des fous se prenant pour des dieux.

Tandis que le soleil monte, ici, l'obscurité finit d'étendre son linceul.

Inutile d'en dire plus, de répéter encore une fois, à force d'empirer, nous connaissons l'issue, mais nul ne veut la voir, cette veuve noire qui est notre compagne, cliquetant joyeusement sur ce chemin qui ne mène qu'au cimetière...

Si vous savez lire entre les lignes, allez donc voir ce qui se révèle derrière le négatif. La photographie est souvent sous exposée, mais le cliché n'en est que plus sinistre !

Même hélios nous fait de l'ombre et le trésor public au service du secteur local n'expliquera certainement pas les glissades de lignes vers le budget communal qui nous font payer aussi cher ces erreurs comptables volontaires venant d'une exploitation "touristique" dans ce seul but de dépouiller du plaisir de vivre les uns pour enrichir les "riches...vacanciers" de celui de skier !

Quoi de plus insouciant que celui qui ne veut rien voir, ni entendre. Heureux les simples d'esprit, glissants inconscients, pendant que ceux à l'esprit simple finissent par sombrer dans un silence qui ne peut plus rien dire.

L'espoir est bien mort et c'est tant mieux...Le reste finira bien par arriver, tôt ou trop tard !

G.

Commenter cet article