Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Dissidences Pyrénéennes.

Dissidences Pyrénéennes.

Infos,patrimoine, politique locale, environnement,

Publié le par puyvalador-rieutort
Publié dans : #réflexion

-"Je ferai de vous des pêcheurs d'hommes"...

Lorsque enfant au bout de la ligne nous tenions notre première truite, c'était déjà elle qui nous nous avait ferré pour la vie !

Pêcheurs, nous le sommes tous sans le savoir. Lorsque nous pensons maîtriser quelque chose, c'est souvent cette chose qui devient notre maîtresse...

Peut être la différence réside t' elle dans la sincérité de ce que l'on entreprend et dans cette qualité d'écoute qui veut placer le respect en règle de vie !

Tel est pris celui qui croyait...prendre !

J'ai relayé le message du collectif qui se pose en adversaire de l' "Excellence grand domaine" skiable...

Je ne doute pas que certains soient aussi sincères que ceux qui en font la promotion. Mais jusqu'où va cette sincérité des uns comme des autres ?

Comment peut on se dire loyal envers un pays que l'on pollue ?

Politiques, administratifs, représentants de l'Etat, sociétaires, simples citoyens, peut on se regarder en face dans un miroir terni, opacifié par les miasmes du laisser aller, de ce laisser faire qui repousse toujours vers demain ce qui était déjà impératif hier ?

J'aimerai tant voir les uns et les autres assis autour de la même table pour construire un avenir concerté, un avenir respectueux de la vie et non pas devant cet autel immonde de l'égoïsme, où l'on sacrifie à tour de bras l'innocence naturelle d'une montagne que l'on prétend aimer.

J'habite ce village mortifié de Puyvalador, là où les panneaux "à vendre" révèlent l'ignominieuse trahison de soi disant amoureux, assassins légitimés de l'idéal montagnard.

Non seulement je peine à chaque pas dans des rues désertées par la vie de nos anciens, mais je suis triste de voir le miroir du village ne refléter en profondeur que les sédiments putrides que déversent tant de familles soi disant respectueuses du pays qu'elles occupent !

Car il s'agit d'occupation et non point de vivre et de faire vivre le naturel relégué en faire valoir ou en outil rémunérateur.

Alors, aux indignés de l'aménagement artificiel, aux soi disant responsables élus, aux sociétaires d'associations qui utilisent la nature en prétexte ou en mobile de ce qu'ils se disent être, je pose cette question de la sincérité.

S'ils sont autant sincères qu'ils veulent bien le prétendre, pourquoi le lac de Puyvalador est il aussi pollué et pourquoi ne font ils rien pour que ça change réellement ?

Je suppose que l'immense silence répondra par cet abandon concerté et complice qui veut que l'on détourne le regard face à ses responsabilités !

Comment ne signent ils pas la pétition pour la dépollution du lac de Puyvalador ?

S'ils ne le font, pourquoi n'entreprennent ils pas les démarches d'un projet concret, enfin respectueux d'un milieu qui les fait vivre ?

Le lien de la pétition : http://www.petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=P2015N48074

G.

Commenter cet article