Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Dissidences Pyrénéennes.

Dissidences Pyrénéennes.

Infos,patrimoine, politique locale, environnement,

Publié le par puyvalador-rieutort
Publié dans : #Actualité

Le contraire d'une vérité, c'est une autre vérité !

Et la réalité, dans tout cela ?

Le gouvernement ment ?

Les médias sont manipulés ?

Même la violence est instrumentalisée ?

Derrière l'apparence des faits dramatiques se cachent bien des vérités atroces. Lorsque nous entendons quelque personne s'étonner du fait revendicatif des syndicats alors que "grâce" au 49.3 la "démocratie" dicte de rentrer dans le rang, il y aurait véritablement de quoi s'interroger sur l'authenticité des mots employés !

Démocratie ?

Certainement pas ce que n'a jamais pu dire le sens originel de ce mot !

Dans le tourbillon des infos inoculées par des masques qui se veulent crédibles, la nausée s'installe dans les foyers pris en otages de crédits "faciles" mais dont les échéances dictent le joug implacable de la soumission.

La rue s'essouffle nous dit on ?

Peut être étranglés par la réalité d'un quotidien dont la matérialité est impitoyable, il y aurait moins de monde dans les cortèges de manifestants. Mais, cela enlève t' il pour autant cet écœurement, ce dégoût de la politique imposée par de "soi disant démocrates" qui usurpent l'apparence de la légitimité pour mener leur dictature comme ils l'entendent !

Alors, face au peuple bafoué, que reste t' il sinon le mensonge, la raideur de l'attitude outragée, "incompréhensive" de l'incompréhension d'une "populace" bien peu reconnaissante ?

Nous ne sommes pas loin de ce que disait Marie Antoinette : "Ils n'ont pas de pain, qu'on leur donne de la brioche!"

N'est ce pas justement parce que le peuple reconnait l'incompétence et la maladresse de nos "Valls'eurs" de tango qu'il trouve le spectacle affligeant et le coût de leur brioche exorbitant ?

Jusqu'à ces gens de "spectacle" qui dénigrent pour justifier le mensonge d'Etat dans le seul but de "retrouver" une certaine "crédibilité" auprès de leurs mécènes... Un film en projet ?

Lamentable dérision de la raison qui fait d'un Etat la scène tragique d'une jeunesse condamnée à l'asservissement dans la précarité érigée comme seul modèle !

L'on fait semblant de s'étonner de la "fuite" des cerveaux alors qu'elle est aussi organisée que le marché aux esclaves du foot ou de celui des plombiers polonais.

Les jeunes, quant ils le peuvent quittent de plus en plus le pays, tout comme beaucoup de retraités, fuyant l'arnaque fiscale et cette pantomime de démocratie manipulée autant par les systèmes mafieux que par les tenanciers des richesses !

Evidemment, "la nature ayant horreur du vide", petit à petit, les noms changent, les raisons de ce qui faisait le ciment du pays aussi...

Une "France" défigurée, ayant perdu son identité ?

C'est peut être ce que souhaitent les manipulateurs de consciences et de portefeuilles qui se posent en matamores et se cachent au Panama lorsque tombe la foudre !

Pour échapper à l'emprise de ce vortex, que nous reste t' il sinon la fuite pour ceux qui le peuvent, la résignation ou peut être ce choix extrême d'une extrémité qui sera tout aussi décevante que ce que l'on vit aujourd'hui ?

Si le gouvernement ment, les autres aussi !

Alors ?

Nous le savons sans véritablement vouloir y croire, parce que cet inconnu fait peur, parce qu'il implique chacun dans sa responsabilité au quotidien. Non seulement, nous manquons de courage, mais nous sommes dépourvus de la persévérance, de la volonté d'évoluer !

"L'esclave forge son orgueil à la braise de son maître"... écrivait A de St Exupéry et comme il a bien raison !

Parce que la Liberté se conquiert à la pointe de nos baïonnettes comme le disait Mirabeau, il ne s'agit pas de ressortir les caisses de "fusils Gras" d'antiques greniers poussiéreux, mais d'oser franchir le Rubicon.

Nous n'avons plus rien à espérer de ces gens de pouvoir qui reproduisent sans cesse les mêmes schémas d'embrigadement ou érigent jusques au cœur des foyers les prisons de la servitude résignée.

"Nous avons reçu juste assez d'intelligence pour voir clairement à quel point cette intelligence est inadéquate à ce qui existe.

Si une telle humilité pouvait être transmise à tous, le champ des activités humaines serait plus attrayant"... Albert Einstein

L'évolution commence ici et maintenant, partout où chacun prend conscience que demain s'écrit aujourd'hui avec sa propre volonté personnelle de se prendre en charge et d'apporter sa pierre à l'édifice d'une véritable Démocratie !

Sortir du fatalisme d'un système mensonger impose de reconnaître la réalité et non plus de subir "les vérités" imposées par d'horribles manipulateurs en costumes, engoncés d'écharpes dont les couleurs n'ont pas déteint sur leur âme noirâtre.

Suffit de la suffisance des nantis ?

Alors, pourquoi ne pas faire le pas vers une Fédération Démocratique ?

Ha, oui, c'est vrai, il n'existe aucun parti politique de ce genre !

Bien, alors, créons le !

G.

Commenter cet article