Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Dissidences Pyrénéennes.

Dissidences Pyrénéennes.

Infos,patrimoine, politique locale, environnement,

Publié le par puyvalador-rieutort
Publié dans : #Actualité

L'évasion fiscale, un sport en plein essor !

Dixit les spécialistes de l'administration fiscale, ce problème d’hémorragie n'est pas prêt d'être jugulé tant que les règles ne seront pas étendues à l'ensemble de tous les pays de la planète.

La fiscalité, c'est le propre de toute organisation devant prélever auprès des particuliers pour une utilisation dans l'intérêt de tous...

Bon, là, c'est vrai que ça flotte un peu...

Le meilleur modèle serait basé sur la consultation de l'ensemble des particuliers et donc une transparence réelle dans l'utilisation des deniers prélevés.

Or, ni la transparence n'est au rendez vous, ni la consultation des particuliers si ce n'est par le biais d'organisations politiques douteuses lorsqu'elles ne fraudent pas elles aussi !

Sans confiance, il ne peut y avoir que défiance.

Même les fraudeurs seraient prêts à payer des impôts, mais pas trop !

Surtout, ce qui dérange peut être le plus, ce sont les détournements réalisés par les dirigeants au pouvoir qui utilisent ces deniers contre l'intérêt de ceux qui les payent !

Si l'impôt peut être proportionnel, l'égalité est mise à mal par une équité dont sont exemptés bon nombre de personnes ou d'entreprises mécènes de ceux qui sont au pouvoir.

Ceux qui sont ponctionnés le plus en rapport avec leur pouvoir d'achat, ce sont les contribuables de la classe moyenne. En haut, les techniciens de l'évasion fiscale et les élus se faisant représentants de commerce se font un devoir de tout organiser...

Tout en bas, c'est la misère assistée, organisée, voulue et donc l'impossibilité de faire face de façon autonome...

Le plus injuste étant le plus important prélèvement : les impôts indirects, c à d entre autres la TVA !

Car non seulement ils touchent toutes les tranches de la population, mais ils amputent plus le pouvoir d'achat chez les plus imposés réels des classes moyennes qui n'en peuvent plus de payer à la place de tous les autres !

Si tous les pays de la planète étaient soumis aux mêmes règles fiscales, ne doutons pas que leurs dirigeants ne tarderaient pas à créer un pays virtuel échappant aux contraintes qu'ils imposent !

Zéroland, tous en rêvent et qui sait s'il n'existe pas ce pays sans aucun impôt, sans aucun citoyen, sans aucun fonctionnaire, sans malades, sans pauvres, sans routes, sans aucune charge quelconque !

A l'heure de la virtualité, ce pays réside peut être dans le mouvement de capitaux et le mot fuite matérialise particulièrement la liquidité circulant d'une banque à l'autre, d'un trust à l'autre, alors que la seule valeur réelle, c'est le travail valorisant toute matière !

Avec 90% des richesses détenues par 1% des ménages...

Tout va mieux ?

G.

Commenter cet article