Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Dissidences Pyrénéennes.

Dissidences Pyrénéennes.

Infos,patrimoine, politique locale, environnement,

Publié le par puyvalador-rieutort
Publié dans : #Actualité

Le "Brexit" Catalan aura t'il lieu ?

Occitanie ?

Il faut être quelque peu prétentieux de vouloir réduire à si peu ce qui fut autrefois un monde si riche et si jalousé que les "saigneurs" du Nord y menèrent une longue "croisade" de 800 ans et plus...

Il faut croire que finalement le dualisme l’emporta sur la richesse de la diversité !

Être ou ne pas être, là est la question qui tue !

Dans les "cagades" qui nous prouvent que rien n'est "simple" que la simplicité, les réponses "majoritaires" du sondage simpliste concernant le nom de la "grande région" annoncent une volonté identitaire plus que géographique démontrant une fois encore la dominance Jacobine dans l'irrespect des composantes !

Comme si un nom pouvait niveler les Pyrénées, les effacer, du moins les trois quart d'une chaîne amputée de son couchant...

Occitanie, le nom vient de là où se parle la langue d'Oc, c'est à dire la moitié Sud de la France et au delà, dans le val d'Aoste, dans le vall d'Aran !

La moitié Sud ?

Entre Toulouse et Montpellier, il manque quelque chose qui remonte à la Loire, si ce n'est l'essentiel !

Presque tout, et si l'on convient que la Langue Catalane n'est pas le dialecte occitan...

C'est une fois encore poursuivre la "croisade" dont on s'est fait défenseur en reniant la Catalogne et le royaume d'Aragon de Pierre II qui vinrent au secours du conté de Foix et du Toulousain assailli. Sans parler du refuge qui accueillit tant de persécutés, comme Bellibaste...

Découpages et découplages de la volonté jacobine de diviser pour mieux régner ont rendu tant de bizarreries que toute la contrée du "Fenouillèdes" s'est retrouvée dans le département Catalan des Pyrénées Orientales.

Table rase des différences entre les "gavach's porcs" et ces "bourrous de Catalans", ou justement entretien dualiste, opposant symétriquement une diversité par la réduction à deux principes ?

Minoritaires au sein d'une majorité, voila où se révèle la logique destructrice qui oppose et sépare plus qu'elle ne rassemble !

Ce "cadeau" empoisonné des gens du Nord, c'est à dire surtout des Francs d'origine germanique et de l'église Catholique romaine poursuit son clivage toxique chez ceux qui en furent autrefois les victimes et aujourd'hui les complices !

Quoi de plus naturel pour des Jacobins centralisateurs qui sont régionalistes chez eux et intolérants ailleurs...

Que reste t' il du "Midi Rouge", sinon une teinte rosée dont l’âcreté ferait oublier les tanins des chênes pour ne laisser que les chaînes jacobines ?

La sagesse Gauloise est bien morte avec le renoncement et la trahison de l'esprit fédérateur qui aurait pu nourrir le respect mutuel.

Au lieu de cela, qu'entendons nous, sinon des Pyrénéens bafoués et des Catalans qui se demandent si leur place n'est pas avec Barcelone plutôt qu'avec les traîtres à leurs origines...

Derrière le mot "Occitanie", il y avait l'espoir de la reconnaissance mutuelle dans des diversités qui firent tant de richesses de dialectes que de caractères originaux.

Derrière la bannière "Occitane" L'esprit du Vall d'Aran s'arrête désormais à la frontière établie par les dictateurs parisiens.

Comprendre la diversité et s'enrichir de nos différences sous entend l'abolition des frontières dualistes et la perméabilité responsable dans le respect mutuel.

Déjà, certains autonomistes se sentent pousser des dents encouragés par le succès du "brexit Anglais". Le OUI au "Pays Catalan" prône la réunification dans une "Région Etat" dont la richesse est fondée sur l'échange et le commerce...

Nous n'en sommes pas à un paradoxe prés !

Ce qui tue, plus que l'étroitesse de certains esprits limités, ce sont toutes les frontières de l'exclusion qui ont creusé les fosses communes, alimentés les feux des bûchers que réduits en dépendance miséreuse les "minorités identitaires" !

Dans un département sinistré, parce que différent du reste de la région, bien que "géré" par les mêmes sbires jacobins, quelle sera sa destinée et sa part de révolte face à cet oubli Stalinien qui ne sait niveler que par la mort, l'indifférence ou l'indécision ?

Quant à tous ces nouveaux "accourus" du Nord vers ces territoires prometteurs d'une retraite ensoleillée, ou d'un chômage moins sévère, ou encore d'un travail plus agréable, ont ils réellement connaissance d'un passé résolument enseveli sous des tonnes de bêtise parisienne pour deviner le réel enjeu de cette imbécillité locale qui imite l'inimitable réduction à un mot plutôt qu'à des peuples dont l'intelligence semble aujourd'hui fossilisée ?

A vrai dire, ils doivent se sentir comme chez eux, plus que nous chez nous...

G.

Commenter cet article

Petitguillaume JPierre 25/06/2016 17:12

J'ai partagé ton papier sur Facebook.

puyvalador-rieutort 25/06/2016 20:00

Salut JP.
Tu vois bien, les mêmes idées avec les mêmes têtes font les mêmes delgats...
G.