Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Dissidences Pyrénéennes.

Dissidences Pyrénéennes.

Infos,patrimoine, politique locale, environnement,

Publié le par puyvalador-rieutort
Publié dans : #Actualité

Feu sur le peuple !

L'illusion de la "démocratie de gauche" va s'effondrer définitivement.

Si le gouvernement utilise encore le 49.3, alors le divorce de la population sera totalement consommé avec l'espérance, grâce aux "imbéciles prétentieux" qui se disent "de Gauche" !

A force d'irrespect, cette "élite bourgeoise" tombe le masque.

Que pouvait attendre la France des Français de ce ramassis d'égoïstes dont les revenus proviennent de l'exploitation souvent abusive de ceux qu'ils sont sensés représenter ?

Ces "costumés" d'un carnaval permanent ont horreur de cette populace qui défile et qui ne veut pas courber un peu plus une échine meurtrie.

C'est toujours parmi ce milieu "aisé" qu'ont surgi les collabos de tous temps, les traîtres au pays, les exploiteurs sans scrupule, ceux qui n'hésitent pas à grappiller un RMI pour se payer les cigarettes de luxe, ceux qui arborent légion d'honneur alors qu'ils n'ont jamais défendu armes en main ce pays qui n'est pas le leur, ceux qui délocalisent, ceux dissimulent leurs comptes, ceux qui trichent, ces pilleurs d'Etat !

La Gauche n'est pas monolithique. Il existe tant de nuances et de contradictions qu'un front commun n'est qu'une illusion dont les plus sincères finissent toujours par se sentir trahis.

Ce d'autant que lorsque "la fameuse Union de la gauche" arrive au pouvoir ce n'est que pour mener la politique contre laquelle ils ont combattu !

De manière générale, ce sont toujours ceux de la classe moyenne qui payent pour les plus démunis tandis que les "privilégiés" continuent de parader d'autant que leurs investissements sont "bien protégés" grâce à leurs complices au pouvoir !

Plus de 70 % des Français sont opposés à cette "Loi travail", mais le gouvernement ne veut pas écouter ceux qu'il est sensé défendre et représenter.

Pour les ministres, ces 70 % et plus ne sont qu'une minorité "radicalisée" !

Ils espèrent "l'endormissement estival" avec l’imminence des vacances et à grands coups d'événementiels sportifs ou culturels...

Euro, tour de France, JO, feux d'artifice, etc.

Tout est bon pour abrutir la "masse" !

Or, plus de 60% des Français ne peuvent plus partir en vacances car ils n'en ont plus les moyens !

Ceux qui sont "aidés" à plus de 50 % privilégient leurs enfants, mais de moins en moins le peuvent encore et beaucoup resteront en famille ou en errance dans les banlieues...

Les collectivités territoriales se sont vues amputées de 20 % de la dotation globale de fonctionnement et ce n'est pas fini !

Elles n'ont plus les moyens d'une politique sociale, ni d'entretenir les services publics.

Le système "Romain" de la "République" qui étouffait le peuple dans l'illusion des "jeux" vient de prouver sa limite !

Il reste quelques spectacles "gratuits", la "téléviecon", la malbouffe et cette rancœur amère au fond des tripes !

Il n'y aura pas de rentrée assagie car il n'y aura pas eu de vacances coûteuses !

Vivre est désormais un luxe permanent.

Alors, lorsque toute crédibilité s'est effondrée, la place reste vide à tout avenir. Les jeunes qui le peuvent, comme certains retraités quittent le pays. Beaucoup n'iront plus voter et parmi ceux qui iront, la voie des extrêmes sera la voix qu'ils utiliseront pour un "baroud" désespéré.

Même les "migrants" ne veulent plus rester en France !

Contrairement aux désespérés, les "élites de gauche" espèrent même dans un gouvernement de droite dont ils font la même politique, donc...pas de changement réel !

La colère monte et finira par exploser comme bulle à la surface nauséeuse de l'indifférence des gens de pouvoir.

Un "Mai 68" est en marche avec des agressions violentes contre ceux qui avaient organisé l'ancienne révolte !

Les structures associatives ou syndicales seront débordées dans un pays livré au terrorisme d'Etat et à celui d'intégristes de tous bords.

Déjà les "officines" du PS, de la CFDT et les ministres sont dans la ligne de mire. Il semble bien que ce ne soit qu'un début...

A moins que le fantoche ambitieux et menteur ne vienne "retirer" les marrons du feu parce que "ça sent le roussi" pour sa possible réélection...

Un abandon de cette Loi ?

Difficile de faire marche arrière.

Un remaniement ?

Tout est possible, mais la limite franchie, rien ne sera plus comme avant.

G.

Commenter cet article