Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Dissidences Pyrénéennes.

Dissidences Pyrénéennes.

Infos,patrimoine, politique locale, environnement,

Publié le par puyvalador-rieutort
Publié dans : #Actualité

Un sacré concert !

Olivier, Jean Baptiste FRANC, Daniel BECHET, Benoit de Flamesnil et un nouveau contre bassiste Catalan qui remplaçait le titulaire Gilles CHEVAUCHERIE avec brio, se produisaient à la "halle des sports" de Bourg Madame.

Un vibrant hommage à Sidney BECHET par des virtuoses du Jazz !

Un bémol cependant, si le public était sous le charme et rajoutait à l'ensemble par son enthousiasme communicant, la qualité acoustique de cette salle de sport était loin d'être à la hauteur de l’événement.

Nous sommes bien dans les hauts cantons...

Petite église pour "musique de chambre" et salle de sports divers pour autres variétés.

Nous sommes dans cette contrée qui ne tend que vers l'impossible rentabilité de petits "sites skiables" qui se voudraient plus grands, à la hauteur de ce qu'ils ne seront jamais !

Il manque bien mille mètres à ces montagnes dont les gérants sont trop obnubilés par leur fortune personnelle et leurs ambitions égoïstes pour admettre la moindre réalité...

Nous sommes bien sur ces terres dont la sauvage culture est menacée par tant de déchirures irresponsables et dont la place est bien moindre au talent d'artistes de renom.

Nous cultivons la médiocrité dissimulée sous de "grandes intentions" !

Le stade de neige artificielle prend donc toute la place et la seule culture ne serait donc que cette "niviculture" si coûteuse ?

D'ailleurs, en dehors de glissades lamentables vers toujours plus de déficits, quelle pente remonterait elle vers d'autres aspirations ?

Un désert d'intelligence qui s'étale en fugaces compromis, en petits arrangements couverts pour ne pas faire de vagues...

Les mesquins adorent "parader" devant des publics de passage, alors que le pays se meurt de leur imbécillité.

Quoi donc que de plus naturel qu'il n'y ait aucune niaiserie, ni mesquinerie dans ce qu'aucun édifice ne puisse décemment accueillir plus amplement et dans de bonnes conditions la culture et de plus grands publics !

Nous sommes bien dans ces "petites soirées" entre amis...

Serions nous encore gourds de tant de siècles d'imposture que les dogmes mensongers ont imprimé la coutume de faire petites fêtes de petites gens aux petites idées !

Nulle cathédrale et encore moins d'opéra, seule la comédie médiocre peignant en trompe l’œil de sombres lendemains...

Pourtant, si l'on voudrait attirer d'autres gens, plus riches ou plus puissants, nous voyons bien que seul le paysage ne suffit pas !

Ne manque t' il pas en dehors de l'essentiel public, tout pour l'attirer?

Car, en fait il n'y a rien qui ne soit fait pour ouvrir d'autres voies que celle d'un cimetière de désespérance et de tant d'absurdes entêtements...

Bien sur, nous ne sommes pas à Ordino et d'auditorium il n'y en a pas plus que d'écoute. Alors pourquoi en bâtirait on un dans une contrée sourde à toute raison ?

G.

Commenter cet article