Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Dissidences Pyrénéennes.

Dissidences Pyrénéennes.

Infos,patrimoine, politique locale, environnement,

Publié le par puyvalador-rieutort
Publié dans : #Actualité

Qui va payer ?

Qui va se gaver...

La question du payeur n'en est pas vraiment une, puisque ce sont toujours les mêmes !

Il est tellement évident aujourd'hui de constater les diverses collusions entre les "représentants politiques professionnalisés" et leurs "amis sponsors" ou mécènes très intéressés...

La teneur "décomplexée" des discours n'en est que plus insultante, d'autant que sont de plus en plus méprisants ces parasites appartenant à une soi disant "élite" dirigeant au travers des prêts usuriers et des magouilles "légalisées" et qui opèrent de véritables "hold ups" sur les services autrefois "publics". Ils sont allés jusqu'à se faire "rembourser" sous prétexte de "renflouer" leurs trésors d'argent fictif par une population prise en otage d'un scrutin de dupes.

Tout est bon pour se gaver !

Il ne faut pas oublier qu'ailleurs, en Islande notamment, le scénario ne fut pas le même que chez nous !

Eux, ont dit NON à l'arnaque !

L'utilisateur "payeur" est pénalisé tant de fois, de façon indirecte, que la ponction directe n'en parait que plus scandaleuse !

Même celui qui ne prend pas l'autoroute paye et comme la grande majorité des "usagers" l'utilisent forcément, car en dehors, il devient fastidieux de circuler... Alors, on paye, puis, comme l'état complice des voleurs "légaux" décide d'augmenter les prix, ben, on paye...pour quelque chose qui nous a été volé "légalement" !

Le reste, c'est du baratin !

Les plus proches d'un projet réellement démocrate et qui semblent tellement concernés par la sauvegarde de notre planète, ce seraient "les écolos". Mais, la muse du pouvoir nous a souvent démontré leur impuissance dans le compromis d'un "pacte avec le diable" lorsqu'ils accèdent aux responsabilités. A la fois "intégristes" et tellement désunis, incapables du courage de dire NON lorsque une mesure dictée par les tenanciers s'impose contre leur nature, ils se sont maintes fois décrédibilisés !

Combien de votants sincères ont été déçus par les retournements de dernière minute qui ont ce coté si commun du dernier gouvernement !

Ces "errements" du dernier "chef d'état" sont à vrai dire intéressants, car ils on mis en évidence la problématique d'un pouvoir centralisé autour d'une seule personne... Quoique, heu, moi, président ?

Bon, nous avons vu, subi et payons !

Son prédécesseur, c'est pire, mais lui, trop sur de lui pour comprendre que le "karcher" crache fort et abîme plus qu'il ne nettoie, lui n'a aucun complexe à se représenter, même, ou surtout avec toutes les casseroles qu'il se traîne...

Il est tellement martelé que les Français ont la mémoire courte...

Pourquoi avoir le moindre remord ?

Mais, revenons à nos "écolos" pour ne pas dire à nos moutons...

La "Romuald" du "Génie des Alpages" (BD créée par F'murr), va t'elle enfin aller jusqu'au bout de convictions vertes, c'est à dire débarrassées de ces teintes douteuses qui les ont faites tourner au "caca d'oie" ?

Être ou ne pas être...au pouvoir ?

Là est la question !

Prendre le risque de ne pas passer le premier tour, c'est finalement avoir compris que les pantins agités en épouvantails ne doivent pas faire fuir les utilisateurs de la planète devant les responsabilités quitte à ne pas y accéder.

L'issue d'une bataille n'est jamais la fin d'une guerre permanente.

Si les Français se donnaient le temps de relever la tête au dessus du "guidon", ils comprendraient ce qui motive réellement la conduite de nos dirigeants et les mécanismes humains qui forgent les servitudes, les esclavages.

Alors, peut être auraient ils ce courage du désespoir qui fit de ce peuple pacifique le plus redoutable des guerriers !

Car, à force de lutter au quotidien pour une précarisation devenue le "modèle", l'on finit par oublier la réalité d'une guerre en perdant par avance les combats qui ne sont pas livrés !

La Paix, c'est la guerre et la Guerre, c'est la paix !

Faut il encore se souvenir de ce courage froid qui force les barrages du renoncement et de "l'optimisme lâche" !

Ce courage qui pousse à réinvestir les responsabilités, à forcer un destin forgé par les parasites.

Si nos "écolos" tentent de reproduire avec espoir ce qui constitue un précédent par une prise directe du pouvoir outre frontières, ce calcul mérite considération d'un courage tellement issu d'un désespoir généralisé !

Lorsqu'une journaliste vilipende les "Verts" de leur petit 3%, peut être même d'un petit 5% d'intentions de vote, c'est tellement révélateur de l'insolence d'une caste qui croie à sa supériorité en créant "la vérité", alors que ce qu'elle balance ne sont souvent que les vérités intéressées de leurs "patrons" à "produire de l'écoute", c'est à dire du vent et à se maintenir au dessus de la mêlée !

Est ce un hasard si les propriétaires des "médias" sont aussi les mêmes que ceux qui sponsorisent les politiques et qui détournent à leurs profits les ressources du Pays ?

Peut on encore donner le moindre crédit à ce soi disant "clivage gauche-droite" selon lequel il faudrait absolument se positionner, se faire récupérer et finalement se taire ?

Il semblerait pourtant qu'un véritable "démocrate" ne puisse se laisser berner par ce "dualisme de complicité" ne servant qu'à manipuler les "BOBOS" ou les "gogos"...

Donc, nous ne pouvons qu'applaudir ce courage tout neuf des "verts" qui veulent enfin "s'assumer" autant que peuvent paraître décomplexés les mouvements "libéraux liberticides" !

Un septennat, un seul mandat présidentiel, des élections proportionnelles, une 6 ème république... Et pourquoi pas enfin une véritable Démocratie !

Lorsque l'on voit débarquer les GI's de la campagne à l'américaine sur nos plages d'écoute, nous ne pouvons que constater l'emprise du monde de "l'argent fictif" sur un système corrompu par des "soi disant représentants" du peuple.

Rien que le mot "croissance" est une insulte au bon sens paysan et au vu des "rendements" déficitaires, quoi de plus affligeant à toujours payer de plus en plus d'intérêts à ces gens là !

Les Français ont tous un cerveau et un bulletin de vote, le problème c'est l'usage qu'ils en font, ou qu'ils n'en font pas !

Il est évident que si nous réfléchissions réellement à notre situation, ce n'est pas que par un vote de contestation que nous sanctionnerions les parasites qui nous ponctionnent de plus en plus avec désinvolture...

Ce qui manque, c'est peut être l'honneur, le réalisme et ce courage mythique de nos ancêtres Gaulois capables de se jeter quasiment nus contre les boucliers de l'adversité totalitariste.

Les tribus ont certes perdu la guerre des gaules, mais il ne faut pas oublier que la trahison des unes contre les autres fit plus de ravages que les légions romaines.

Là où l'esprit "fédéral" fut le plus fort, Rome dut s'incliner.

Aujourd'hui, ce n'est plus Rome, mais Bruxelles et les choux vomissent tant de mensonges que la diarrhée ne cesse de couler le moindre esprit de liberté.

Si cette alternative "verte" d'un pouvoir Démocratique pouvait être authentique, alors, le monde changerait certainement. Faudrait il encore que les cerveaux se remettent à fonctionner réellement et que les bulletins de vote soient généreux et courageux !

G.

Commenter cet article