Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Dissidences Pyrénéennes.

Dissidences Pyrénéennes.

Infos,patrimoine, politique locale, environnement,

Publié le par puyvalador-rieutort
Publié dans : #réflexion

Il faut une infinie patience pour attendre toujours ce qui n'arrive jamais... (Pierre DAC)

S'il est bien un phénomène qui perdure c'est celui de cette attente des autres, au point que l'on projette sur eux ce qui ne peut venir que de soi !

Alors monte cette amertume, cette aigreur de vivre même au sein d'un univers magnifique, éternellement en évolution.

Attendre des autres ne sert qu'à cultiver ce poison d'égoïsme qui veut que des victimes l'on en fait les coupables. Belle excuse pour un "assistanat" motivant la fin des libertés !

Ceux qui souvent s'en servent ne le font que dans le seul intérêt qui leur est propre au détriment de ceux qu'ils disent aider...

Combien d'assassins, de tortionnaires en tout genre, ne reprochent ils pas à leurs victimes d'être l'origine de leur errances, de ce mal qui les ronge et les pousse à ce "qu'ils n'auraient voulu faire" si elles n'avaient été là ?

Que de folie patiemment distillée en toute logique que de vouloir traverser un miroir dont le reflet inversé ne produit que sa propre image. Il n'en résulte souvent que le miroir se brise et qu'au sol demeurent ces éclats de colère projetés alentours...

Ce regard qui ne veut voir la réalité se transforme en un rétro projecteur ignorant d'où viennent les images qu'il est seul à diffuser. C'est bien au fond de nous que se trouve la toile que nous avons tissé et qui pourrait nous permettre de ne pas s'illusionner si nous considérions ce que le rêve est réalité et notre vérité un cauchemar de prétextes erronés, excuses de de rien faire, de ne rien tenter ou encore de faire semblant de croire que ce qui nous est propre n'est le fruit que d'arbres étrangers...

Alors, puissants et riches, jouant de cet effet, font patienter le monde qu'ils soumettent au spectacle de ce qu'ils ont amassé, laissant croire que là est l'essentiel.

Si patience et longueur de temps devraient faire plus que force ni que rage, il va sans dire que l'inertie seule ne peut rien changer faute de mouvement !

L'inertie se produit par le mouvement originel seuls les fous pensent que rien ne bouge.

En fait tout ce qui vit se manifeste par le mouvement. Qu'il s'agisse du monde, de l'évolution des espèces, de celle des "cherchant", des cultures et des peuples, tout se meut.

"L'eau de la rivière coule sans attendre l'homme qui a soif". (Proverbe africain)
Ce n'est que lorsque nous figeons par le cliché la moindre des choses, que l'on dit que la mort vient de frapper...

" Si un jour quelqu'un te fait du mal, ne cherche pas à te venger. Assieds toi au bord de la rivière et bientôt, tu verras son cadavre passer." (Lao Tseu)

Ne perdons pas de vue, justement, que cet ennemi n'est autre que ce soi même qui ne veut pas bouger...

"Car pour un homme, prendre conscience de son présent, c’est ne plus rien attendre". (Albert CAMUS)

Il suffirait pourtant d'ouvrir notre sensibilité, plus que que croire les apparences, pour nous émerveiller sans cesse du mouvement de la vie.

La vue de l'esprit ne peut être qu'une "vision déformée" par notre façon de concevoir. Obtenir le silence de cette illusion, ne serait ce pas voie de sagesse ?

"La vraie liberté est de ne rien devoir à personne, et la vraie richesse, ne rien attendre des autres". (Yasmina KHADRA)

Si comme les anciens, le travail redevient une offrande, la vie entière coule comme une prière toute pénétrée, sincère et consciente que l'on donne sans autre espoir à recevoir que de la mieux exister en mourant à nos préjugés et à toutes ces projections dont nous enlaidissions le monde par nos tristes oripeaux...

Alors, lâcher prise, tenir bon, le tout ne vit que si l'on évolue et qu'en cela nous changions nos habitudes par de nouvelles attitudes...

Comme le dit Albert EINSTEIN : "L'important c'est la pratique, tout le reste n'est que théorie !"

Bonnes réflexions...

G.

Commenter cet article