Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Dissidences Pyrénéennes.

Dissidences Pyrénéennes.

Infos,patrimoine, politique locale, environnement,

Publié le par puyvalador-rieutort
Publié dans : #Humour

Oursins dans les poches ?

La commune vient d'octroyer à la RMSL une "avance de trésorerie", "remboursable" avant la fin de l'exercice. Nous n'y verrons point une subvention déguisée, non !

10 000,00 €, ce peu qui nous parle de trop !

Raclage de fond de tiroir et bricolages...

Serait ce la fin du "ça continue" ? 

Que de veaux s'empêtrent dans les ronces qu'à corps défendant ce qui dure en dalles vertigineuses de dettes s'essouffle à y perdre ses voix !

L'olifant résonne, mais Charles attend le renfort qui ne vient décidément pas ni du ciel ni des hommes ! 

La brèche était déjà ouverte et le vent mauvais y joue depuis trop longtemps une musique tout à fait prévisible. Ce n'est pas du Vivaldi et encore moins quatre saisons. Il ne s'agit que d'une seule idée malade d'un déni permanent.

Devant son miroir délabré, maquillages pauvres et fards au rabais dénoncent l'habile travesti qui bien qu'à l'apogée de son art, ne sauvera pas les piètres comédiens du sifflet de l'arbitre ni des huées de contribuables floués de leurs subsides. 

Ces "vacances" de Noël se font de moins en moins achalandées. Les rues désertes serpentent entre trop de maisons vides et bien qu'à vendre, pratiquement invendables aux prix des désillusionnés qui ne voudraient pas trop perdre encore...

Si la vie en montagne est bien coûteuse, la misère n'y contraste qu'autant le blanc fait défaut sur un fond déjà noir.

Ici, les spécialistes des trous et des petits remblais...

Ici, Jack l'éventreur fait des émules, à moins que ce ne soit l'inventeur qui fit des mules les idylliques édiles...

Combien d'enfants furent ils changés en baudets pour s'être mal conduits et que compagnons démunis du monde de Pinocchio, leurs larmes amères et leurs braiments lamentables ne purent les sauver d'un tragique destin ?

Du haut de la roche spartiate, le trou domine tout !

Car c'est toujours d'en haut que se placent ceux qui vous précipitent au plus bas !

De l'entrée de la commune à sa fin prévisible, le trou commande tout. 

Comme quoi, il demeure le roi d'organes empestés par l'ampleur de ses effluves !

Joyeux Noël quand même ? 

G.  

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article