Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Dissidences Pyrénéennes.

Dissidences Pyrénéennes.

Infos,patrimoine, politique locale, environnement,

Publié le par G.
Publié dans : #Actualité

Pourquoi la crise identitaire actuelle s'amplifie t' elle ? 

La crise identitaire est provoquée par un ou plusieurs événements qui perturbent la population au point que nul ne se reconnaît plus dans le monde où il vit. C'est la perte des repères fondamentaux ! 

Depuis toujours sécheresse, cataclysme, famine, crise économique, politique ou religieuse, les causes ne manquent pas, de plus elles interfèrent les unes avec les autres...   

Le risque d'amplification peut déboucher sur la désintégration des cultures et de la société.

De la lassitude à la colère puis à la violence aveugle, chacun veut évacuer ce qui le rend malheureux pour retrouver ses repères coutumiers. Il s'agit de projection par le jugement et donc de sentence expiatoire. C'est ce qui permet de redéfinir le champ de sa propre identité, ce par quoi chacun se reconnaît et est reconnu par les autres. Il est question de son regard envers les autres mais plus encore du regard des autres envers soi même au travers du vieux réflexe simien de la "mimésis". La projection et la matérialisation via une victime expiatoire ou le procès accoucheur de la vérité et du deuil des souffrances posent le choix entre sacrifice ou justice.   

Depuis la nuit des temps soit la crise s'amplifiait jusqu'au sacrifice de quelque "bouc émissaire", soit la Justice reprenait ses droits en rétablissant les règles d'équité, repères fondateurs de la paix sociale.

Justice, la meilleure façon finale de rétablir la confiance par le droit équitable et l'ordre de l'identité individuelle dans l'identité collective !  

Or, la chose relève d'une certaine ambiguïté.

La Justice peut ne pas être morale, ni équitable, lorsqu'elle devient l'esclave d'un pouvoir et non plus la servante vertu humaine. 

Le terme de Justice tient de l'application de la Loi et de l'égalité de ceux qui y sont soumis. Plus que de la légalité il en va de son essence d'égalité au sens moral et physique.

Dans le monde actuel, l'écart de traitement entre certains et la plupart est devenu flagrant au point que la Justice démontre toute l'injustice et donc ajoute à la crise identitaire au lieu de permettre sa résolution. 

En créant des lois légalisant des pratiques peu morales, des conduites où l'on ne peut plus faire la différence entre Juge et partie, les élus contribuent à amplifier le dégoût et le rejet de la population contre eux.

Inégalités et injustices s'étalent tous horizons par une oligarchie dénuée de scrupules au point de mentir au vu et au su de tous avec un aplomb révoltant !

S'ils ne faisaient que se couvrir de ridicule, la chose serait amusante, hélas ils discréditent non seulement la représentativité dont ils sont sensés être des modèles, mais aussi démontrent tout le mépris et l'éloignement du peuple qui les a élus.

"C'est tout le système qui est pourri !"

Voilà la déduction bien aisée que l'on peut faire par un raccourci trop facile. 

Or, il existe heureusement des gens honnêtes, même en politique...

Eux payent les pots cassés par les pilleurs de nos deniers, par ces parasites de la République.

Par la globalisation, ils sont atteints dans leur crédibilité publique et individuellement par ce sentiment d'être pris en otages de ce système décidément imparfait. 

Cependant, nous le sommes tout autant, car c'est bien chacun de nous qui a contribué à soutenir ce système par notre action ou par notre inertie.

En marge de tout ce remue méninges, il faut tout de même se poser quelques questions essentielles :

-"A qui profite le crime ?"

-"Qui spécule sur la crise ?"

'"Qui entretient le chaos ?"

-"Qui peut bien se réjouir du sacrifice du candidat officiel de la droite réactionnaire, conservatrice, libérale et du rejet par la droite dure de la "Gauche" du candidat finalement élu par "La belle alliance" ?"

-"Qui détient les moyens pour lâcher ses chiens de guerre sur ces têtes de partis, sinon ceux qui sont les manipulateurs médiatiques et financiers qui sponsorisent "le candidat providentiel", le chevalier blanc qui lave plus blanc que tous les autres..."

La grande lessive des partis ne vise une fois de plus qu'au blanchiment, au racket organisé, au pillage des ressources du Pays par les tenanciers de l'usure, par les cupides manipulateurs du pouvoir par l'argent !  

Eux qui prônent la discrimination et le sacrifice en lieu et place de la Justice ! 

Cherchez l'outsider et vous trouverez qui est le propriétaire des écuries, de la presse et des paris !  

A force de payer les différents partis politiques, ou de participer à la création de nouveaux, légalement ou par le biais de sociétés "écran", c'est carrément une OPA qui est lancée avec les mêmes stratégies que celles du marché boursier.

"Hoax crash" ou plus communément "intox" par saturation de "vraies fausses informations", canulars et démentis tout aussi invérifiables se mêlent à de petites vérités vérifiables qui font grand bruit !

Décrédibiliser pour mieux crédibiliser le "chevalier blanc" qui manque de crédibilité !

Il n'y a qu'à regarder sa cote qui s'envole d'un coup ! 

N'est on pas toujours mieux servis que par soi même ?

Pourquoi ?

Peut être aussi parce que l'Etat est bien mauvais payeur et que la montée de populismes de Droite et de Gauche répondent par ce dégoût au rejet de toute la classe politique traditionnelle. Mauvais placements en perspective...

Ce qui inquiète par dessus tout c'est ce risque de nationalisation en cas de victoire d'un de ces partis "nationalistes" qui viendrait piller les coffres et les biens jusques dans leurs derniers paradis fiscaux...  

Il fallait un candidat ni rouge, ni bleu, ni vert, ni noir, un nouveau "chevalier blanc". Alors ils l'ont créé en trouvant la "perle rare" parmi les leurs, un authentique produit, serviteur de "la bonne cause" !  

Après un complément de "stage" au sein même du pouvoir, sans jamais avoir été élue, la vipère démagogue, le "conseiller" devenu ministre puis renégat, fait campagne.

Tout est bon pour le faire gagner, car ils ont tout à y gagner et tant à perdre...

Il a déjà derrière lui ceux de son espèce, ceux qui sont soi disant de Gauche et qui l'ont toujours trahi par leurs idées de droite, les copains Libéraux, ceux qui rejettent le candidat officiel de "la belle alliance".

Dis moi qui tu fréquentes, je te dirai qui tu es !

Il ne manquait plus qu'à descendre celui officiel de la droite par quelque juteux petit scandale grâce à quelques complicités internes et pourquoi pas d'égratigner les autres candidats potentiels par la bande médiatique, en toute discrétion... 

Si l'échec survenait, alors pourquoi pas le recours aux vieilles recettes, pourquoi pas une "bonne petite guerre civile" et le retour à une "dictature" servile...   

Que de juteux profits en perspective pour ces vampires invisibles !  

Pour eux le monde ne suffit pas... 

G. 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article