Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Dissidences Pyrénéennes.

Dissidences Pyrénéennes.

Infos,patrimoine, politique locale, environnement,

Publié le par G.
Publié dans : #Actualité

Où sont les sous ?

Ils ont été dépensés...

La chose n'est pas nouvelle car nous avions déjà constaté cette pratique de détournement de subventions en ce qui concerne la fameuse salle hors sac...

Comment ne pas être déçus d'une complicité des représentants de l'Etat qui ont laissé faire, sinon que l'on peut soupçonner d'avoir encouragé ces pratiques mafieuses !

Lorsqu'une collectivité en est réduite aux avances de trésorerie et aux manipulations de lignes de compte juste pour alimenter la folle obstination d'un non sens de gestion, il ne faut pas s'étonner qu'elle reproduise ce qui déprime le pays tout entier.

Comment expliquer ces factures laissées en suspend comme autant d'épées de Damoclès sur une fiscalité qui a plus que doublé ?

Comment concevoir même que le moindre commerçant, le moindre particulier qui aurait "oublié" de payer l' URSSAF puisse continuer d'insulter ce qui se pose comme un devoir national de solidarité ?

La sensation d'un "pétainisme" qui fait tâche, la fuite des rats et cette "collaboration" taiseuse de bien des élus voisins nous démontre encore ce climat de renoncement à la raison, cette débâcle du réalisme qui accompagne toute fin tragique.

Puyvalamort crève de la déchéance d'un Etat liquéfié, incapable de sortir d'un clientélisme digne des basses œuvres d'une pègre que l'on a vu plus souvent milicienne que résistante.

Lamentables accourus qui s'enfuient la queue entre les jambes après avoir fini de saboter un Titanic fiscal devenu plus sordide que le radeau de la Méduse...

Désertes sont les rues, bradées les façades dont les panneaux sont évocateurs de la triste réalité, tout finit de basculer dans cette grimace que l'on fait devant les caisses vides et l'argent dilapidé !

C'est la noyade ! 

Les assassins continuent dans ce déni qu'ils brandissent comme tournent les ailes d'un moulin qui ne moud que du vent !

L'Etat dispose pourtant de moyens pour que cesse cette débâcle !

Même si "l'ingérence" ne s'est manifestée que pour encourager la folie, il existe d'autres moyens légaux de mettre un terme à l'immoralité de la déchéance dans la quelle nous sommes devenus les otages subissant le snobisme d'envahisseurs décomplexés !

Verra t' on enfin l'Etat accomplir un devoir de bienveillance dont nous sommes privés depuis trop longtemps ?

Certes, au spectacle de ce que le Pays traverse d'absurde dans la déliquescence de la moralité de candidats prétentieux, nous ne pouvons que désespérer devant un véritable changement... 

Cependant, si le pantin change, les ficelles restent !

Sera t'il encore temps pour sauver ce qui n'aura pas été ravagé, englouti, dilapidé ?

Les comptes ne sont pas bons du tout que ce soit en haut comme en bas...

Ce qui aura finalement conduit le désastre n'est que l'égoïsme et la vanité d'imbéciles prétentieux ! 

G. 

 

 

Commenter cet article