Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Dissidences Pyrénéennes.

Dissidences Pyrénéennes.

Infos,patrimoine, politique locale, environnement,

Publié le par G.
Publié dans : #Actualité

A la demande du "chef"...

Tant il est vrai que réflexion demande du temps, il en va du ridicule une fois de plus ou d'un manque certain de bonne foi, ou peut être encore d'un certain courage !

A moins, qu'il ne s'agisse de cette maladie propre à Don Quichotte, du genre à croire encore aux géants, là où précisément seul le vent donne des ailes aux moulins... à prières.

La Cour Régionale des Comptes OCCITANIE vient d'octroyer un délai jusqu'à fin Août pour prendre la seule décision qu'elle préconise faute de ne pouvoir l'imposer !

Au titre de l'article L. 1612-5 du CGCT, suite à saisine du Préfet des PO et à délibération de la CRC, le budget de la RMSL présentant un défaut d'équilibre Réel et l'impossibilité de "formuler" des propositions sincères pour le règlement du budget 2017, a compter du 26 Juin la commune devait décider dans le mois qui suivait l'Arrêt d'exploitation...

Or, nous savons bien qu'en ces périodes estivales l'activité est débordante sur notre commune !

Même en argumentant sur "des rencontres à programmer", il n'en demeure pas moins que "Chat échaudé craint l'eau froide" et qu'il ne faut pas s'illusionner d'une solidarité territoriale devenue improbable devant le désastre généralisé.

Chacune des collectivités voisines n'ayant en tête que de sauver ce qui peut encore l'être chez elle au détriment des plus faibles...

Quant à un don d'un "milliardaire rouge" ou d'un émir égaré sur nos hautes terres, voir que par le plus grand des hasards que l'on eut gagné à l'"Euromillion", il faut bien se mettre dans la tête que RIEN ne peut sauver de ce que tant et tant de fausses vérités ont contribué à aggraver sans cesse un peu plus ! 

Repousser pour mieux sauter !

Autant qu'ils démissionnent...

Juste pour gagner un peu de temps.

Rien ne sert de noyer un poison qui nous tue depuis plus de vingt ans, le mal est déjà fait  et nous en avons pour autant à rembourser !

D'ici là, non seulement nous continuerons de rembourser nos dettes, mais il y a de fortes chances que nous soyons mis à "contribution" pour rembourser celles des autres...

Solidarité envers les plus forts oblige ! 

G.

Commenter cet article

Marc 26/07/2017 18:01

C est bien dommage tout ça. Pour nous c est un nouveau départ nous ouvrons en octobre notre centre de vacances à bolquere pour pouvoir accueillir notre clientele, malheureusement nous ne ferons plus tourner les commerces et les prestataires situé dans le secteur de puyvalador. Des habitants et une clientele de plus qui s échappent vers des horizons plus clair. Nous avons tout fait pour rester et maintenir les emplois sur puyvalador. Au revoir à tous et bon courage pour la suite

Sanjon. 26/07/2017 18:43

Bonne chance à vous sous des cieux plus cléments et moins plombés par une fiscalité abusive !
Gilles.