Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Dissidences Pyrénéennes.

Dissidences Pyrénéennes.

Infos,patrimoine, politique locale, environnement,

Publié le par G.
Publié dans : #Actualité

Le Maire aurait envoyé sa lettre de démission à la Préfecture !

L'info vient de tomber cette nuit. 

Le "commodore" n'a pas voulu couler avec le navire !

Une démission de la fonction de Maire, mais aussi de Conseiller Municipal, une de plus dans ce fiasco trop longtemps cautionné par un laisser faire qui nous a conduits au désastre !

Alors que l'intox se diffusait largement par des "Tout va bien !", la réalité est tout autre.

Il aura suffit de trois années de plus dans la vertigineuse spirale infernale pour toucher le fond de l'abîme. Depuis plus de vingt cinq ans que ça empirait, nous y voilà donc !

Pourtant, ce n'est pas faute de ne pas avoir tenté de montrer qu'il existait d'autres possibilités, mais l'obstination et surtout un orgueil démesuré ont maintenues fermées les portes du bon sens !

Le problème majeur, c'est que ce temps perdu ne se rattrapera pas, car, pendant que l'entêtement persistait, la situation s'est elle même fortement dégradée sous l'influence de facteurs extérieurs (crise économique, facteurs climatiques, sabotages...) et surtout par les conséquences de "priorités internes" qui ont fortement endommagé notre commune. 

Nous n'en sommes plus à l'heure d'une possible DSP (Délégation de Service Public), la commune n'en a ni les moyens, ni la possibilité qui s'est tarie avec l'état des remontées mécaniques et le désintéressement lié à une fiscalité explosive et désertifiante !

Une commune exsangue !

Par le plus petit bout, dix années de "traversée du désert" ne suffiront pas à éponger les erreurs volontaires qui nous privent de toute perspective d'avenir !

Car, pour qu'un quelconque "projet" puisse se concrétiser, il faut des moyens financiers que nous n'avons plus du tout !

L'heure n'est plus aux lamentations mais au réalisme. Avant même que l'hiver arrive il faudrait envisager le démantèlement et la revente des équipements investis, simplement pour ne pas assister au "pillage" par des gens peu scrupuleux, comme cela s'est produit sur le site du Puigmal !

Lorsque l'on en arrive à ne plus entretenir son patrimoine, il ne faut pas s'étonner que celui ci se dégrade et perde de la valeur et un attrait nécessaire à toute activité.

Le centre de Montagne de "Puyvalamort" nous le démontre avec ses boiseries effondrées, tout comme la station d'épuration qui ne fonctionne plus comme elle le devrait depuis plus d'un an et demi !

L'état des chaussées est catastrophique et ce n'est certes pas le passage d'une balayeuse qui aura rebouché tous les trous !

Les réseaux d'eau et d'assainissement seraient à revoir également de façon sérieuse sans en abandonner la gestion et la maîtrise à quelque privé !

En effet, inutile de rajouter des charges sur le dos de contribuables fortement pénalisés par une fiscalité démentielle !

D'ailleurs, les collectivités territoriales l'ont bien compris, pour la plupart, la gestion et la maîtrise de l'eau doivent rester le domaine de compétence exclusif du secteur public !

Tout choix différent n'a fait que soumettre en esclavage des collectivités souvent incapables de faire face à la réalité !

Il ne faut pas confondre service public et action commerciale !

Hélas pour nous, c'est bien ce qui nous a conduits à cette catastrophe par l'inverse...

Là où la sphère privée était indispensable, un imbécile et ses complices, par intérêt purement personnel, ont capté ce qui aurait du rester dans le domaine du Privé !

Alors que notre commune était la seule du secteur à fonctionner par conventionnement et à avoir "muté", nous constatons aujourd'hui que la seule station de ski ayant fait l'opération inverse de celle qui nous coûte si cher, c'est Font Romeu !

Il se trouve que ce soit la seule qui ne soit pas atteinte autant que les autres...

Mais, plus personne ne veut plus de notre domaine...

A qui la faute !

Pour ce qu'il en est des conséquences de tant de folie, plus que de se lamenter, il serait temps de repenser enfin à une réorientation de nos sites naturels et évidemment de l'urbanisation complètement obsolète et soumise à de grands "n'importe quoi" !

Du POS au PLU, ce fut le contraire du progrès !

Si nous ne sommes pas la seule commune à souffrir d'un laxisme dégradant, peut être avons nous aussi la chance de notre malheur, à savoir qu'il reste encore des choses à préserver...

Inutile d'exposer ici quelque comparaison avec certains villages voisins qui n'ont plus rien de Montagnard, ni d'authentique...

Nous voulons encore espérer dans un bon sens identitaire qui manque tant au monde d'aujourd'hui !

L'avenir passera forcément par cette identité qui fait la différence !

Pour l'heure et dans l'état actuel du conseil municipal de notre commune, en interne il y aura forcément élection d'un nouveau Maire.

Cependant, comme "chat échaudé craint l'eau froide", cette "démission" peut être suivie d'autres...

De toutes façons, le mal est fait et même si nous devions revoter encore une fois, la situation est si catastrophique qu'il ne faille pas compter sur la moindre chance d'ouverture de la station de ski, ni cet hiver, ni plus aucun !

​​​​​​​Alors, si tout ceci n'était qu'une manœuvre de plus, elle n'est que vaine et totalement inutile !

Espérons seulement qu'avec le bon sens de la lucidité, le conseil municipal actuel sache retrouver une harmonie respectueuse de nos entités et de notre patrimoine.

​​​​​​​Le cœur d'un Pays ne peut s'arrêter de battre pendant huit mois !

G.

Commenter cet article