Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Dissidences Pyrénéennes.

Dissidences Pyrénéennes.

Infos,patrimoine, politique locale, environnement,

Publié le par G.
Publié dans : #Actualité

25 ans de mensonges !

Tout est là, un égoïsme démesuré, un déni forcené et des complicités boueuses sinon intéressées !

Depuis le début le fruit était pourri ! 

Toujours avides de fonds publics, une certaine mafia n'a pu s'empêcher l'ultime outrance dans un plan montagne pour en dévier les subsides.

Lorsque le "projet d'aménagement" du site Ginévra arrive, chacun sait qu'il n'est pas raisonnable quant à l'évolution de l'économie européenne.

Géographiquement excentré et mal desservi par un réseau routier déliquescent, cette "station artificielle" ne répond déjà plus aux conclusions d'études qui poussent vers des entités assises sur le principe du "village station".

Si les "visionnaires" savaient, grand renfort de politiques pour appuyer toutefois cette ultime folie.

Derrière le ministre, d'anciens membres des réseaux de "résistance" et quelques affairistes douteux... 

Déposséder les ignares indigènes à vil prix et se rembourser sur la spéculation immobilière, mais aussi motivés par cette tendance de la "machine à laver"... Voilà tout un programme de réjouissances qui réunit très vite le "gratin" des intéressés !

Comment ne pas rejoindre ce camarade qui s'était réfugié dans un poulailler de Quérigut pour terminer "glorieusement" une occupation teutonique ?

Le "brave" est si reconnaissant pour le silence que l'ascenseur fut maintes fois renvoyé !

Quels de ses "amis" n'ont pas profité de "largesses" alimentées par le denier public ?

Alors, avec les Lois de décentralisation, la bouffonnerie continue !

Nos "héros" vont perpétuer le "combat" mais avec une idéologie des plus malsaines.

Inutile de rappeler les faits de ceux qui ont contribué à ce que l'on peut qualifier de "corsica connexion". Cependant, alors que la mafia essayait de "redistribuer" richesses et pouvoir à certaines gens du pays, ici, c'est tout le contraire !

Bien sur quelques uns profitèrent de l'aubaine, mais si médiocrement que le prix de leur trahison en parait dérisoire...

Les promesses d'emploi avec une priorité pour les gens des villages se sont envolées comme toutes les promesses électorales. 

Puyvalamort, la seule station française à avoir "progressé" à l'envers ! 

Partis d'une gestion privée, nous sommes passés par la régie "autonome" pour en arriver à une "gestion" communale directe ! 

Alors que le chiffre d'affaire est sensé monter, celui de cette station n'a cessé de chuter !

"Neiges d'or" attire des pigeons en leur faisant croire à "l'Eldorado" ! 

A tous les coups ça marche ! 

Mais se retrouvant propriétaires d'un chalet dont le terrain ne vous appartient pas, puisqu'il doit revenir au "promoteur" in fine, le déni se forge alors pour ne pas voir que l'on s'est fait tout bonnement couillonner ! 

Alors, issu de ce même milieu, un manipulateur déficitaire, en manque de verdure, se présente comme le sauveur des imbéciles.

Bien sur, il est élu... 

Cependant, nous sommes encore dans le cadre d'une gestion privée et sous conventionnement.

Qu'à cela ne tienne, le pédant se met en quête d'exercer un pouvoir absolu !

Se prenant pour un Louis le Xième, faux, usages de faux, abus de pouvoir conduisirent le despote à opiner devant le préfet conseillant la démission !

Le premier d'une série qui continue encore d'alimenter les chroniques malveillantes d'une presse minable...

Comment ne pas s'interroger sur les accointances de certains réseaux dont les anciens avaient soi disant contribué à la "libération du pays" ?

C'est vrai qu'il n'y a eu jamais autant de "résistants" qu'à la "libération" ! 

Communistes de la dernière heure et "républicains" expatriés ont pourri les rangs de la "bien pansance"...

Avec cette "intelligentsia" il ne faut pas s'étonner que le département entier sombra dans une décrépitude hors du commun face à un potentiel sans cesse négligé.

Médiocrité oblige !

Il ne faut pas oublier les sabotages et autres péripéties qui émaillèrent le mandat électoral de notre premier parasite. Non seulement rompu à toutes sortes d'incivilités, il n'y a pas de hasard si les vitres de certains conseillers volèrent en éclats, si le fourrage fut précipité à la rivière par une bande d'ivrognes bien conditionnés et que profitant également des assurances, des pneus furent crevés simplement pour les remplacer ! 

Le ridicule ne tue pas !

25 ans d'inepties, de fausses informations et d'intoxications diverses pour en arriver encore à une démission et le lamentable constat de la ruine communale.

Ridicules bien sur les journalistes" con patissant" qui ont déversé autant d'inepties et qui se retrouvent aujourd'hui devant le dernier rapport de la cour régionale des comptes !

Il suffit de se rappeler toutes les rumeurs d'une excellente saison qui nous coûte finalement plus de 300.000,00 € par an et d'un déficit cumulé aux emprunts qui nous grève sur au moins 25 ans, voir plus  !

S'il y a un collectif réel, ce sont les contribuables de la commune !

En tout état de fait, de par l'impossibilité de pouvoir payer les produits d'entretient de la station d'épuration, la commune en est réduite depuis un an et demi à "chier" directement dans l'Aude ! 

Puisque certains aficionados sont prêts à sacrifier quelques millions d'Euros, nous les incitons au "thélécon" qui se chargera d'encaisser leurs subsides et de leur rappeler qu'en cas de déficit "imprévu" il faudra aussi payer la note !   

Mais, aucun risque tant que la municipalité en place continuera dans ce réalisme forcé par la cour Régionale des comptes ! 

G.

 

 

 

 

 

Commenter cet article