Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Dissidences Pyrénéennes.

Dissidences Pyrénéennes.

Infos,patrimoine, politique locale, environnement,

Publié le par puyvalador-rieutort
Publié dans : #Actualité

Ultime tentative pour rallier ce qui semble bien obtus...

Samedi prochain RDV, 19 h 00 sur le terrain des Moulines ( Bâtiment agricole sur la route de Fontrabiouse) Esprits revanchards, obtus et faux culs s'abstenir !

Pour les autres, nous essayerons de travailler sereinement en extérieur ou en intérieur si météo défavorable. 

Prenez de quoi écrire et casser la croûte (Possibilité de grillade...)!

Toute bonne volonté, même extérieure à la commune sera la bienvenue.


Gilles.

Voir les commentaires

Publié le par puyvalador-rieutort
Publié dans : #Actualité

Ma seule volonté est d'essayer de réunir ce qui est épars !

Ceux qui ne peuvent, ou ne veulent le comprendre, restent sur des préjugés obsolètes...Hélas !

Ça URGE !

Au bout d'un mois...il faudrait arriver à produire l'amalgame intelligent d'une liste d'union capable de porter un projet commun, respectueux des droits et besoins de l'ensemble des entités.

Toutefois, il ne faut pas s'illusionner sur les "capacités" d'avenir de nôtre commune. Les municipalités précédentes ont laissé une moribonde dont le suaire est en lambeaux de factures dissimulées. Autant de mines et de sapes à retardement...Je ne m' aventurerai pas sur le terrain d'analyse des pourquoi et comment ils en sont arrivés là...

Ce n'est pas le moment de dresser ni un procès, ni un échafaud. Seulement le constat, aussi amer qu'il puisse être, est bien réel.

Même si les futurs élus sont pétris de la meilleure des volontés, ça sera difficile.

L'objectif du Comité consultatif est de fédérer des compétences réelles autour d'une équipe soudée.

Si ce n'est pas possible d'arriver à le constituer, parce que chacun reste sur des préjugés et des concepts stériles...ce sera la catastrophe !

Les mêmes causes produisent toujours les mêmes effets !

Au lieu de tenter de sauver ce qui peut l'être, ce sera la désintégration totale par une fusion qui ne laissera plus aucune marge de manoeuvre, si faible soit elle actuellement.

Pour ma part, j'aurai essayé...Je n'en attend aucune reconnaissance ni remerciement. Ce que j'aurai voulu, c'est que ce qui semble être une utopie pour des imbéciles devienne une réalité porteuse d'espoir et de dynamique.

Gilles.


 



Voir les commentaires

Publié le par puyvalador-rieutort
Publié dans : #réflexion

Rue de la Mort.

 

Souffle le vent, tombe la pluie. Mon coeur défaillit. Sombre est la rue déserte et froide. La nuit envahit l'interstice de chaque pierre. Les moindres flaques d'eau ne reflètent que la noirceur des âmes égarées.

Tristes sont les jours et trop longues les nuits.

Les serrures verrouillées sur un passé maudit parlent en grinçant de souvenirs amers.

Rue de la Mort, chacun s'y rendra inévitablement un matin ou un soir.

Frileuses et tremblantes, elles s'avancent, celles qui abandonnent l'espoir.

Cherchant délivrance, elles errent dans le noir.

Trop fatigué, le réverbère qui n'éclaire qu'à moitié. Les pas qui se perdent sur le pavé mouillé et cette semelle usée de trop de pas. Pas, ne pas, pas à pas ont délaissé le pourquoi.

Se fondant en une sombre désespérance, avalées et diffuses, elles fuient et glissent sans bruit.

La bas tout au bout, elles disparaissent à jamais.

Rue de la Mort, est ce là que se perd ce que je n'ai pu trouver ?

Rue de la Mort, s'avance t' elle en une fin qui ne serait qu'un début ?

Rue de la Mort, et si l'obscurité révélait la seule lueur qui éclaire la vie ?

Si, par le plus grand des bonheurs, un sourire venait à s'y perdre, serait il si égaré que mes yeux le saisissent pour le garder contre mon coeur. Balluchon bien radieux d'un soleil éclatant, me laisserait on l'emporter au delà de la limite floue.

Loin de toute certitude y a t ' il l'absolu qui absout l'habitude de ce qui désavoue ?

Rue de la Mort, à la première aube du premier jour, déjà nos pas s'y perdent en un chemin bien frêle.

Les façades s'estompent et même la nuit s'efface et se tait.

Les fenêtres aveugles et leurs carreaux brisés pourront elles saisir ce qui au fond disparaît. Les volets pendants tentent encore de dissimuler une dernière rancoeur, un souvenir blessé, un amour innocent...

Refuge de lenteur dans le temps qui s'affaisse, une dernière oeillade paresse tout au bout de la nuit sur ma vie qui s'ennuie.

Me trouverez vous, au petit matin, seul et désabusé sur le trottoir d'en face ou encore appuyé sur un banc solitaire ?

Tenez moi compagnie et parlez aux pigeons de choses insensées. De vos paroles ludiques, je me fais l'illusion d'un devenir funeste du quel l'oeil du volatile désabusé en toise le renom.

Rue de la Mort, seule récompense, les cons se terrent en une boule de plumes insouciante, bonne à déféquer sur des statues imberbes et leurs plaques dépolies.

Rue de la Mort, je tire ma révérence devant une fontaine tarie. Son eau est trop vaseuse pour que je me l'approprie.

Sur un dernier regard, mes traces s'effacent dans la flaque cloaque d'un univers assassin. Adieu serait trop vain pour que je ne laisse qu'un au revoir ou simplement du bout de mon suaire, un sourire glacé et dans cette dernière grimace, un peu comme une farce qui parle d'éternité.

 

Gilles.

 

Voir les commentaires

Publié le par puyvalador-rieutort
Publié dans : #Actualité

Je suis vraiment désolé pour ce rendez vous que je croyais concerté entre les différents habitants et résidents de la commune.

Vu, qu'en fait, cette réunion n'aurait été convoquée par écrit pour seulement les membres de l'association "Puyvalador-Rieutort, neiges d'or", il est évident que cela restreint le périmètre. Toutefois je suis trop respectueux de la chose privée pour m'en mêler !

Agressé , alors que je cherchais la concertation...je préfère ne m'adresser qu'à des personnes de bon sens et prêtes à l'écoute mutuelle.

Chacun a sa vérité et je ne dis pas que la mienne soit la meilleure. Cependant les chiffres commencent à parler de plus en plus fort !

Si l'on ajoute la totalité des loyers dus par la RAET à l'ensemble de la dette, emprunts compris, ça dépasse allégrément les 4.000.000, 00 €...

Alors, pour ceux qui n'ont pas encore compris, ou du moins qui font les sourds qui ne veulent pas entendre...C'est fini !

Plus jamais le fonctionnement de la station comme nous l'avons connu ne pourra se poursuivre.

Voilà ce que je propose : 1) construire 1 projet commun viable autour de valeurs de respect mutuel en envisageant une exploitation privée de la station.

                                     2) Étudier le potentiel d'épuration de la dette en tenant compte des besoins réels nécéssaires au fonctionnement des services publics.

                                     3) Proposer par le biais du Comité consultatif un questionnaire à l'ensemble de la population dans le quel elle pourra exprimer sa volonté sur des choix d'orientation communautaire.

                                      4) Aprés synthèse essayer de construire une liste commune pour les élections. Laquelle s'engagera à respecter la volonté exprimée.

 

Évidemment, nous pouvons y arriver, si ce n'est pas utopique de bien vouloir encore croire en des valeurs qui dépassent l'égoïsme aveugle et obstiné de certains irréductibles...

Me tenant à vôtre disposition, respectueusement.

GP


Voir les commentaires

Publié le par puyvalador-rieutort
Publié dans : #nature

Été juillet 2012 (1)

C'est un véritable trésor "multi-usages", la camomille n'est surtout pas à négliger !

Elles sont en fleurs et c'est le momment de la récolte des sommités fleuries.

Gilles.

CAMOMILLE 

Noms communs : camomille, matricaire.camomille
Nom botanique : Matricaria recutita (synonymes : Matricaria chamomilla, Chamomilla recutita), famille des astéracées ou composées.
Noms anglais : German Chamomile.
Parties utilisées : sommités fleuries.

Habitat et origine : originaire de l'est de l'Europe et du Moyen-Orient, la camomille allemande est maintenant répandue partout en Europe. Elle pousse aussi en Inde, en Amérique du Nord et en Australie. Elle est particulièrement commune en Hongrie, en Croatie, ainsi que dans le nord et l'est de l'Afrique. Elle colonise volontiers les champs et les terrains à l'abandon. Elle est largement cultivée, principalement en Argentine, en Égypte, en Bulgarie et en Hongrie et, dans une moindre mesure, en Espagne et en Allemagne. 

Indications

Par voie interne:
 Traiter l'agitation et l'insomnie et la tension  nerveuse, la dyspepsie, les spasmes et les inflammations du tube digestif.

Par voie externe :
Traiter les inflammations et les irritations de la peau et des muqueuses. 

Historique

Le nom de la plante est issu du grec et réfère au fait que la camomille pousse près du sol (chamos) et que ses fleurs fraîchement écloses ont un parfum qui rappelle celui de la pomme (melos).

Diverses espèces de camomille ont fait l'objet de nombreux usages médicinaux depuis l'Antiquité. On rapporte que le pharaon Ramsès II fut embaumé avec de l'huile essentielle de camomille romaine (Chamaemelum nobile). À la suite des Égyptiens, les Grecs et les Romains auraient adopté cette espèce de camomille dont l'usage s'est répandu en Europe lors de l'expansion de l'Empire romain. Chez les Anglo-Saxons, la camomille (vraisemblablement la romaine) était considérée comme l'une des sept plantes sacrées. C'est toutefois principalement la camomille allemande qui a fait l'objet d'études.

La camomille a été utilisée en Égypte ancienne pour traiter la fièvre et l'insolation. Au VIe siècle, on l'employait, entre autres, pour soulager l'insomnie, les maux de dos, les rhumatismes et l'indigestion. Au cours du XIXe siècle, en Médecine éclectique, elle a servi notamment à soigner les maladies des jeunes enfants. 
La camomille fait actuellement partie intégrante de la pharmacopée de 26 pays et elle entre dans la composition d'une multitude de préparations pharmaceutiques populaires, surtout en Europe. En Allemagne, par exemple, des préparations à base de camomille sont utilisées en médecine pédiatrique pour traiter l'érythème fessier et les croûtes de lait (chapeau) des nourrissons. On estime qu'il se boit chaque jour dans le monde plus d'un million de tasses de camomille.

Recherches

Dyspepsie: La Commission E, l'ESCOP et l'Organisation mondiale de la Santé reconnaissent l'usage médicinal de la camomille pour traiter la dyspepsie, notamment les spasmes et les inflammations du tube digestif, les ballonnements, les flatulences et les éructations. Les études cliniques sur la plante seule sont inexistantes. Cependant au cours d'essais sur des animaux, on a constaté que plusieurs de ses composants (alpha-bisabolol, chamazulène, apigénine et matricine) ont une action anti-inflammatoire, antispasmodique et cholérétique. Les fleurs de camomille contiennent aussi de 5 % à 10 % de mucilages : ces substances émollientes seraient libérées dans l'infusion et apaiseraient les irritations des muqueuses gastriques.

La camomille est un des ingrédients de nombreuses préparations médicinales traditionnelles qui sont destinées au traitement des troubles gastro-intestinaux. La Commission E a approuvé au moins deux de ces préparations pour leurs effets bénéfiques à ce chapitre. À titre d'exemple, six études cliniques portant sur une préparation renfermant une dizaine de plantes dont de la camomille allemande, ont été publiées. Les auteurs d'une méta-analyse récente (décembre 2004) se sont penchés sur trois de ces essais (273 sujets en tout) et ont conclu que cette préparation était efficace et sécuritaire pour le traitement de la dyspepsie3. Par ailleurs, une étude à double insu menée sur 68 bébés âgés de deux à huit semaines, en bonne santé, mais souffrant de coliques, a également donné de bons résultats : la préparation utilisée était une tisane composée de cinq plantes: camomille, verveine, réglisse, fenouil, mélisse)4. Comme traitement adjuvant, une préparation de camomille et de pectine de pomme s'est avérée plus efficace qu'un placebo pour réduire la durée de la diarrhée chez 79 enfants âgés de six mois à cinq ans.

 Agitation et insomnie nerveuse

.L'Organisation mondiale de la Santé reconnaît l'usage de la camomille pour soulager l'agitation nerveuse, de même que l'insomnie mineure qui l'accompagne souvent. Bien qu'on s'en serve depuis fort longtemps pour soulager l'agitation et la nervosité, les preuves de son efficacité à cet égard reposent seulement sur des essais menés sur des animaux. On attribue habituellement les effets légèrement calmants et sédatifs de la plante à l'apigénine, un de ses ingrédients actifs.

Contre-indications

• Personnes sensibles ou allergiques aux plantes de la famille des astéracées (ou composées) telles que la marguerite, l'échinacée, le pissenlit, etc.


Effets indésirables

• De très fortes doses de camomille peuvent causer des vomissements.

Interactions

Avec des plantes ou des suppléments

• Son effet calmant pourrait s'ajouter à celui d'autres plantes sédatives telles que le houblon, la valériane, la mélisse, la passiflore, etc.

Avec des médicaments

• Son effet calmant pourrait s'ajouter à celui des sédatifs de synthèse. 

• Les résultats d'une étude in vitro menée à Ottawa en 200014 indiquent que la camomille pourrait, théoriquement, ralentir l'élimination de certains médicaments dont le métabolisme est associé à l'enzyme P450 (CYP450) 3A4. Ces médicaments comprennent, entre autres, la lovastatine (hypolipidémiant), le kétoconazole et l'itraconazole (fongicides), la fexofénadine (antihistaminique H1) et le triazolam (hypnotique). Cette interaction est purement théorique et on n'a, à ce jour, signalé aucun cas qui permettrait d'en vérifier la pertinence sur le plan clinique.

Voir les commentaires

Publié le par puyvalador-rieutort
Publié dans : #nature

Été juillet 2012 (2)

Un vent d'Afrique pousse une nuée de sable sur nos hautes terres du Capcir. Tout se trouble devant cette invasion saharienne.

Été juillet 2012 (3)

Été juillet 2012 (4)

Les eaux du lac, sous la chaleur et certainement trop de nitrates et phosphates ménagers, développent des micro algues vertes. Disparue la transparence de l'onde !

L'épuration locale des eaux usées par les villages en amont n'est pas encore au point. Un complément par "lagunage" (filtrage naturel par des étendues stagnantes utilisant des végétaux spécifiques) serait souhaitable...

Mais, lorsque le "spectacle" n'est pas sous vos yeux...ou sous vôtre nez !

Si les voitures se trouveront quelque peu empoussiérées, gageons que la pluie espérée viendra "rincer" nos paysages et la terre assoiffée.

Dans les jardins du village, les Lys ont pris le relais des rosiers. Hélas, tous souffrent !

Été juillet 2012 (7)

Été juillet 2012 (9)

Pour garder ces bouquets cultivés par tant de patience, les arrosages doivent se faire le soir de préférence, sans trop d'abus toutefois...

Gilles.

Voir les commentaires

Publié le par puyvalador-rieutort
Publié dans : #Actualité

Au premier Août, ça y est !

La commission spéciale, sera charger de gérer le quotidien de la commune (organisation du travail des agents, factures en cours, mandatements...) et d'organiser les prochaines élections.

Nous devrions retrouver un fonctionnement "normalisé" qui fait défaut depuis longtemps !

GP


Voir les commentaires

Publié le par puyvalador-rieutort
Publié dans : #Actualité

RDV Samedi 28 Juillet 14 h 30, salle polyvalente de Rieutort !

Réunion en vue de la construction du Comité consultatif.

Exposé du compte rendu de la première réunion du 21/07/2012.

Concertation / Débat.

Qu'on se le dise !

Faites circuler l'info.

Par avance, merci aux bonnes volontés.

Gilles Pouvreau.

Voir les commentaires

Publié le par puyvalador-rieutort
Publié dans : #Fables

Font del Patí 1

L'eau de la vérité.

 

Méfies toi, petit, il est des fontaines dont l'eau entretient une soif qui plus jamais ne s'étanche !

Pourtant aucune odeur de vase ne montait de l'auge de granit dans laquelle buvait goulûment la jument de Jaimé. L'onde était d'une limpidité cristalline et sa surface reflètait impassible le bleu éternel d'un ciel d'azur.

Relevant la tête, toute la surprise vint de l'ombre sinistre qui s'affichait sur le fronton de la dite fontaine.

Les rayons du soleil rasant, projetaient l'image d'un profil diabolique !

Pourtant, Jaimé bu de cette eau de vérité qui tombait comme un serpent régulier de la bouche de la gargouille. Alors qu'elle le rafraîchissait, il se sentit envahi d'un effet apaisant mais qui laissait cependant, planer en lui l'ombre d'un doute. Pourait il un jour revenir à la source pour y redécouvrir le premier plaisir d'étancher sa soif ?

Cette eau s'intègre plus que ne s'ingère ! C'est l'expérience et non pas une compréhention logique seulement issue de la réflexion. Seule l'onde par sa surface plane repose.

Ainsi le soleil qui venait d'éclairer son front, lui donnait une autre vision de sa vie.

Plus jamais il ne pourait revenir à la première gorgée et à la découverte de la prime fraîcheur.

Désormais, à chaque fois qu'il reviendrait boire, ce serait différent. La joie du souvenir se mélait à la surprise d'une inépuisable source de renouveau.

Il en des des fontaines en ce monde ! Pour certaines, la vérité qui en découle ravive et entretient une soif éternelle.

Elle rend souvent fou celui qu'elle possède. Pour se libérer, boire, il faut boire avant d'avoir soif !

Jaimé reprit son chemin de par le monde, tenaillé par le doute et à la fois émerveillé par la magie qui se répend dans chaque bassin rencontré.

Soyez voyageurs, surs de vôtre destin et sachez encore saisir le serpent de vérité qui s'insinue en vous en chaque gorgée. Que la fraîcheur puisse vous accompagner en tous lieux même les plus éloignés. Car plus s'avance le chemin et plus grand devient le monde. Un jour, peut être saurez vous revenir à cette source qui vous donna de sa vie et connaître le plaisir utopique que de vous rafraîchir sans l'ombre d'un doute.

Ho ! Jaimé ! Réveilles toi !

Ce foutu gamin s'est encore endormi à l'ombre de sa jument !

Ce doit être cette eau qui nous l'a fait réver.

Sur le fronton éclairé, le diable avait laissé d'un sourire sa trace, pourtant son ombre s'était éclipsée...

Font del Patí 2

 

Gilles.


 

 

Voir les commentaires

Publié le par puyvalador-rieutort
Publié dans : #Actualité

Bonjour à tous !

Suite à la réunion de Samedi...

Envoyez moi un message avec vos adresses net pour que nous puissions rapidement mettre tout le monde en contact et constituer le Comité consultatif.

Ce matin, j'ai envoyé nos démissions en R avec AR à la sous Pref...

La commission spéciale devrait être rapidement mise en place et les élections suivront dans un délai assez court.

Nous comptons sur vous !

Amicalement.

Gilles.

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>