Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Dissidences Pyrénéennes.

Dissidences Pyrénéennes.

Infos,patrimoine, politique locale, environnement,

Publié le par puyvalador-rieutort
Publié dans : #Actualité
Puyvalador

Election du maire et des deux adjoints

Le 3/09/2012 à 06h00 par Jean-Claude Frances
 Les élections du maire et des adjoints à l\'ordre du jour de ce premier conseil municipal.
Les élections du maire et des adjoints à l'ordre du jour de ce premier conseil municipal.  © Photos Jean-Claude Frances

 

PUYVALADOR-RIEUTORT

Jacky Bonnieu, doyen des élus est chargé de diriger la séance, Caroline Jacquet la benjamine désignée secrétaire de séance. Des élections qui se sont déroulées à bulletin secret, conformément à la loi, dans une ambiance calme. A l'élection du maire, deux candidats se proposent, Michel Partouche, élu de Rieutort et Gérard Petit, élu de Puyvalador. C'est Michel Partouche qui est élu avec six voix contre cinq à Gérard Petit. Le maire élu, la mission de la commission cesse.

 

Surprise

Pas de candidat au poste de premier adjoint. Le groupe de Rieutort exprime clairement son souhait pour un premier adjoint issu de la liste de Puyvalador. Son appel n'est pas entendu, pas de disponibilité, trop jeune, ou pas envie. C'est donc Rolland Gil de la liste Rieutort qui sera élu avec dix voix et un bulletin blanc. Même scénario pour le poste de deuxième adjoint, mais là, Daniel Marin de la liste Puyvalador, fortement sollicité, pose candidature et est élu avec dix voix et un bulletin blanc. La liste "avenir" serait-elle déjà "moins ensemble" ? Non disent les élus de Puyvalador, "nous nous engageons à travailler à vos côtés".

Budget communal 
Elie Alis, membre de la commission, rappelle les propos de la sous-préfète de Prades "La priorité c'est le vote du compte administratif, des taux d'impositions et du budget prévisionnel, ce qui ne devrait pas poser de problème car la situation de la commune est propre". Concernant les impôts, les bases ont été augmentées automatiquement par les services de l'Etat et conseil est donné aux nouveaux élus de ne pas surenchérir. Concernant les travaux de réfection de l'usine à neige, c'est la commune qui doit payer les travaux et récupérer la prise en charge financière de l'assurance. Il semble urgent de clarifier la situation de la régie et de la commune, et de mettre en place des conventions validées par le conseil municipal entre ces deux structures pour savoir "qui fait quoi". La commune peut s'appuyer sur l'aide et les conseils des deux piliers que sont la sous-préfecture et la cour régionale des comptes.

Le nouveau maire prend la parole. Reprenant les termes de la profession de foi, il confirme son intention de continuer à faire vivre la station et conclue "Je serai à l'écoute de la population de notre commune, afin qu'ensemble progresser devienne une réalité".

Commenter cet article