Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Dissidences Pyrénéennes.

Dissidences Pyrénéennes.

Infos,patrimoine, politique locale, environnement,

Publié le par puyvalador-rieutort
Publié dans : #Fables

La grotte qui parle.

 

 

Petit !

Reviens ici tout de suite. Au fond de ce trou, c'est dangereux.

Mais Papi qu'est ce que tu chantes ? Tout le village y est passé dans cette petite grotte.

Justement petit !

Viens, je vais t'expliquer.

Cette grotte, c'est pas une grotte.

Hé, qu'est ce que c'est papi, si c'est pas une grotte ?

Cette grotte, c'est une tombe !

Y a quelqu'un qu'est mort dedans papi ?

Oui, mon petit !

Hé, qui c'était Papi ? Je le connaissais ?

Mon pauvre pitchou, t'es trop jeune. Je vais t'expliquer. Il s'appelait l' haut Nord,

Il y a fort longtemps, il y avait eu sur le village un concours.

Mais, c'était un concours très spécial. Par équipes, il fallait raconter une histoire. Ça se passait au fond de cette grotte.

Il fallait que ce soit une histoire vraie !

Et, vois tu, mon petit, j'étais dans une de ces équipes.

T'as gagné papi ?

Oui et j'ai tout perdu...

Comment on peut gagner et tout perdre papi ?

C'est parce que il y en avait 3 qui ont triché. Ils l'ont promené puis ils l'ont perdu et il y est mort.

Qui ça ?

Hé bien, l' haut Nord,

Mais comment on peut tricher en disant la vérité papi ?

Justement petit, c'est en te disant rien.

Quand je m'en suis aperçu avec l'ami de Béchasse, c'était trop tard.

Depuis ils ont continué, au fond, à laisser croire ce qu'ils avaient pas dit, parce qu'ils savaient rien. Ils font la même rengaine et ça a marché pas mal de temps.

C'était quoi, l'histoire ?

C'était une histoire de vampires qui nous pompent tout.

Les gens du jury, ils croyaient que c'était à nous qu'ils pompaient. Mais des vampires, ils étaient parmi nous ! C'en étaient eux aussi.

Et alors papi qu'est ce qu'il s'est passé ?

Hé bé ! Je sais plus, mais, ça pas été joli.

Quand y avait plus rien, ils ont continué à creuser...

Le trou, il est devenu si grand que si t'y vas dedans, tu te perds.

Puis des fois, si t'écoutes, t'entends n'importe quoi. Alors, faut pas y aller, tu comprends petit ?

On peut pas le boucher ce trou ?

A l'époque, je dis pas. Aujourd'hui, depuis qu'ils ont pas voulu aller chercher du gravier chez le carrier, je crois que c'est foutu. Ils ont dit que ses cailloux, ils valaient rien.

Mais eux, les leurs de cailloux, ils les ont pas mis. Ils se les ont gardés, leurs cailloux.

Mais tous au village ils vont payer plus du double par an et tout le temps...

Du coup, j'y joue plus à leur jeu de menteurs.

Dis papi, comment qu'il s'appelle ce trou, c'est lacécu ?

Mais non, c'est la grotte fleurie, la grotte à Marie !

Mémé, elle avait raison, quand elle disait :- « Qui fa al cougómbra, s'al posá a la sómbra... ».

 

Eh, oui petit. Je leur laisse leur concombre !

Le cinq Ô cinq, ils font encore une répétition.

Ils répètent parce qu'on a pas compris ?

Faut croire, petit, faut croire !

 

Bon, c'est l'heure. Faut remonter.

Catacric, catacrac, y la penduló sóno las hóras...

Catacric, catacrac, ló cónto es accabat !

 

GP

Commenter cet article