Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Dissidences Pyrénéennes.

Dissidences Pyrénéennes.

Infos,patrimoine, politique locale, environnement,

Publié le par puyvalador-rieutort
Publié dans : #réflexion

 Une petite phrase en bas de la page de présentation du site com de la mairie : 

"Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, mais parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles". Sénéque.

Était il si difficile de s'attaquer aux faibles revenus, à ceux qui travaillent, aux agriculteurs, aux retraités, bref aux permanents originaires du pays ?

Ils ont osé !

Feront ils marche arrière devant l'étendue des dégâts et en fin de saison devant le constat qui se précise de jour en jour ?

Rien n'est moins sur.

Nous aurions pu rêver d'un possible changement. Nous l'avons eu... dans l'aggravation de nos modestes conditions de vie. Alors, entendant le discours "gentillet" de ceux qui, ni ne vivent, ni ne payent les impôts sur la commune, nous leur rappelons que les conseilleurs, ni certains conseillers, ne sont les payeurs.

En quoi pourait on être satisfaifs de se voir dépouillés pour juste faire plaisir aux bien pensants des communes voisines ?

Qu'ils participent donc au déboire qui nous navre en mettant eux aussi la main à la poche !

Mais bien sur que non !

La solidarité et le coût du conseil gratuit ne dépassent généralement pas le seuil de l'intention.

Venez donc faire autrement que voir et parler. Venez donc vivre et payer !

Alors, vous découvrirez le sens de l'amertume et celui du partage injuste d'une plaie engendrée par les uns et supportée disproportionnellement par les autres. Car si nos revenus sont imputés d'aussi ample mesure, c'est parce que l'ensemble des profiteurs n'est pas soumis à la hauteur du rapport qu'ils retirent et notamment qu'ils oublient de déclarer.

Voyons donc, il ne faut pas confondre Justice décidée par ceux qui sont aux manettes et Justesse tant dénigrée par les mêmes et si espérée par les victimes.

Puisqu'ils ont osé sans courage, de même, oserez vous sans partage ?

Gilles.




Commenter cet article

sauniere 21/01/2013 14:20

"Aboutissement de vos projets ..." petit bout de phrase assassine.Ils ne manquent pas de culot! Le 15 février prochain, monsieur le percepteur recevra les 600 euros des taxes restant du pour 2012
en plus des prélèvements mensuel.
Voila ou mes projets sont passé ...

MS