Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Dissidences Pyrénéennes.

Dissidences Pyrénéennes.

Infos,patrimoine, politique locale, environnement,

Publié le par puyvalador-rieutort
Publié dans : #Actualité

Les mêmes causes provoquent toujours plus de dégâts lorsque la situation générale s'est considérablement plus dégradée !

D'un seul coup, on redécouvre les "vertus" des anciens élus que l'on a élu...

D'un seul coup, on oublie la récurrence d'une crise internationale, qui n'est pas finie et qui plus est, s'amplifie...

D'un seul coup, fini le réchauffement climatique...

D'un seul coup, plus de vétusté des équipements de remontées mécaniques dont les sièges non relevés ont servi d'aire à bon nombre de rapaces qui ont explosé la siègerie...la LPO est aux anges !

Bref, d'un seul coup, la dette diminue...etc.

Il me semble bien qu'entre tous ces "d'un seul coup", nous venons de découvrir l' Amérique vierge de conquistadors (Conquista del oro), d'avant 1492...

Donc, nous continuons d'aller dans la catastrophe, en se rappelant seulement que ce sont toujours les autres, les ceux qu'ont été vilains, ceux qu'ont mal fait les choses... Ceux que l'on à élu, réélus, et que c'est toujours les mêmes finalement qui poussent à la catastrophe...

Le moindre honnête homme, s'il l'est vraiment, et là je doute qu'il en reste guère, refuserait de poursuivre toute forme d'exploitation conventionnelle qui à définitivement prouvé son inadéquation par son absence de résultats positifs !

Folie ou acharnement féroce contre une commune de montagne ?

Décidément la médecine a encore beaucoup de progrès à faire pour amener les remèdes à des malades qui semblent incurables !

Dans les temps reculés, sans antibiotiques, ni sans l'ensemble de la pharmacopée moderne, lorsque l'infection gagnait trop, plutôt que de perdre un patient...on amputait le membre gangrené.

Mais ça...c'est une autre histoire, la seule chose amputée semble avoir été la mémoire que l'on ne redécouvre que partiellement et surtout de façon partisane et exclusive...

Donc, nous errons vers la "Cata" !

Attaquer en justice ceux qui ont causé tant de torts...Pourquoi pas !

Faut il encore trouver le créneau légal aux flèches du reproche...

Faudrait il aussi, ne pas recommencer les mêmes âneries qui ont été dénoncées tant et tant de fois sans écoute de ceux qui s'indignent aujourd'hui. Force est de constater les dégats, mais faut il aussi s'engager sérieusement à remédier aux causes !

Quant aux instances publiques, laisseront elles poursuivre une débâcle dont par leur silence elles ont contribué à l'entretien ?

Non, nous ne rêvons pas, nous hallucinons dans les affres du  délire fatal !

Ou la station est reprise par un privé, ou elle doit définitivement fermer.

 

Gilles.

 

Commenter cet article