Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Dissidences Pyrénéennes.

Dissidences Pyrénéennes.

Infos,patrimoine, politique locale, environnement,

Publié le par puyvalador-rieutort
Publié dans : #Actualité

285 000 €... C'est le chiffre d'affaire de la station cet hiver !

Soit le volume obtenu par un gros magasin de sports ou une supérette...

Il y a loin de la coupe aux lèvres !

JC Lançon annonçait 800 000 € de dettes cumulées et un déficit de 300 000 € pour la saison 2010/2011...(voir courrier du président de la RAET), ainsi qu'un résultat de 400 000 € pour atteindre le petit équilibre, c'est à dire pour ne pas continuer à creuser trop le gouffre déficitaire.

C'était "mission impossible," mais ça se justifiait par la recherche d'un "repreneur", dans le cadre d'une DSP, qui d'ailleurs je l'avais proposé, aurait pu également se combiner avec celle du centre de montagne, de l'espace nautique et de camping. L'on aurait pu ainsi avoir une continuité et une cohérence d'activités complémentaires ouvrant sur de l'emploi à l'année...

Aujourd'hui, nous commençons à connaître un peu mieux les chiffres et "ce serait" plus de 2 600 000 € de dettes (emprunts compris...),si toutefois de nouvelles "factures surprises" ne surgissent pas...

Que d'approximations !

Il me semblait que la comptabilité était une science exacte !

Poursuivre sur cette voie est totalement suicidaire, irresponsable et irréversible !

Lorsque certains continuent de s'entêter dans cette folie, nous pouvons nous demander quel intérêt particulier se cache derrière cette volonté de conduire la communauté entière à l'abattoir...

S'il s'agit de la seule location de leurs investissements, cela dénote bien d'un certain "je m'en foutisme" des règles essentielles de la vie communautaire et une incompétence notoire à commercialiser leurs prestations !

Je rappelle que beaucoup de communes alentours n'ont pas le "handicap" d'avoir une station de ski sur leur domaine. Ce n'est pas pour autant que la masse sans cesse croissante de leurs gîtes et maisons à louer ne trouve pas preneur contrairement aux habitats sis dans les stations !

De plus, fuyant les villages à forte fiscalité, les couples actifs qui constituent le véritable tissus social d'avenir, bâtissent dans ces collectivités voisines... Le rajeunissement de ces populations devient flagrant au vu de toutes les naissances récentes et des inscriptions scolaires.

Au bilan, que nous reste t' il ?

De lourdes dettes, une désertification de la population active, une fuite du potentiel fiscal, ainsi que par voie de conséquence, une volatilisation des permanents !

Dur, dur pour les prochaines élections de constituer des listes conformes à la proportionnalité obligatoire des inscrits non forains...

Alors, devant tant de différences, la tentation devient de plus en plus grande de demander la séparation...d'avec la station !

En fait si l'entêtement "unilatéraliste" de certains devait se poursuivre, nous ne manquerions pas d'aller par tous les moyens vers cette démarche qui pourrait alors se combiner en fusion de communes avec nos proches voisins !

Car, nous avons plus de choses communes à partager avec ceux qui nous sont semblables, qu'avec ceux qui nous ignorent et veulent détruire le patrimoine issu de l'effort de nos anciens.

Il est difficile de ne pas se rappeler que la vente de l'ancienne école de Rieutort était encore récemment dans les cartons, juste après celle du centre de montagne de Puyvalador !

Je ne parle pas des forêts, ni du reste...

GP









Commenter cet article