Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Dissidences Pyrénéennes.

Dissidences Pyrénéennes.

Infos,patrimoine, politique locale, environnement,

Publié le par puyvalador-rieutort
Publié dans : #Actualité

Lamentable !

Pathétique et lamentable...

Lorsque tombent les masques...le spectacle est affligeant !

Durant l'enquête publique, sous l’œil malfaisant d'une quelconque limace, les escargots sont accourus pour tromper de leurs baves malsaines ce que les habitants du village s'escrimaient à écrire en vrai en immense majorité :

-"Non à la suppression de la section électorale de Rieutort. Oui à la séparation !"

Déjà, c'était révélateur des intentions suprêmes de ceux d'en haut qui nous ont bassiné de leurs bonnes intentions et qui passés à peine la porte cherchaient un couteau pour nous assassiner.

Oui, ce soir les masques sont tombés et désormais, ils n'ont plus à se cacher !

Adieu, les promesses électorales définitivement envolées !

Ceux qui croyaient avoir un emploi qui leur fut miroité se retrouvent le bec dans l'eau et définitivement grugés...salut les cocus !

Bonjour tristesse d'un village martyrisé !

Que diraient les anciens qui n'ont pas fini de se retourner dans leurs tombes ?

Vu l'état de nos rues, nous ne tarderons pas à retrouver le pavage du moyen age. Ne parlons pas du reste et de ce qui en découle, car l'image est à l'image de ce qu'on nous inflige...Lamentable !

Il n'y aura plus qu'un bureau de vote et de peu, il faillit être à la station !

Donc la Mairie qui est à Puyvalador et quoiqu'ils s'en inscrivent actuellement en faux, dans leurs secrètes intentions devrait elle glisser vers d'autres latitudes ? Il est permis de cauchemarder !

Pourquoi pas 9 conseillers à la station, ou par quelque "revirade" un ou deux traîtres d'en bas pour les accréditer ?

Nous avons l'habitude, ça fait 20 ans que ça dure !

Tant qu'à faire et pour aller jusqu'au bout, pourquoi ne pas changer de nom ?

Puyvalador étant mort que peut il bien rester ?

"Ruinamalor", quoique de circonstances, ce ne serait pas vendeur, surtout pour attirer les bourses bien remplies qu'il faut dévaliser !

Nous n'avons pas fini de payer de plus en plus, d'autant qu'il y aura de moins en moins d'habitants...et que le gouffre financier ne va aller qu'en s'approfondissant.

Qui administre ce pays ?

Encore un budget qui est à la cour régionale des comptes. Bien que relevant certainement nombre d'irrégularités, elle ne pourra rien changer vu que son avis n'est que consultatif !

Pathétique de leurs insuffisances, ceux qui plaident l'Éden et qui n'ont toujours pas compris qu'en donnant de l'eau au moulin des fous, ce sont nos deniers et notre village que l'on va broyer allègrement au nom d'une station qui n'a pas d'avenir que celui de rouiller et de nous dévaliser.

A qui doit on dire merci ?

Ils se reconnaîtront sans besoin que nous les citions, ceux à qui profite le crime et leurs odieux complices baveux. Ne parlons pas plus haut, on pourrait nous entendre... Puis, comme de coutume, nous envoyer quelque archer zélé !

Gageons toutefois que ce n'est pas fini et qu'un village plus que millénaire a encore son mot à dire...

Je leur laisse "la joie" d'en profiter, car ce qui est vain ne dure que vainement !

Par contre nous félicitons les trois élus qui ont bien compris ce qu'il en était réellement et qui se sont exprimés contre cette infamie qui tourne en tragédie...3 contre 8 !

Donc, vous l'avez senti avec cette odeur de moutarde qui monte au nez, rendez vous instamment auprès de l'association de défense de PUYVALADOR, devenu synonyme d'un autre Oradour sur glanes, "atrocifié" par les hordes barbares imbues de leur nombril !

Que justice soit faite !

Puisque c'est notre village qu'on tue, à l’assaut et pas de quartier !

G.

Commenter cet article

bataille:buscail 20/06/2013 22:45

Triste de voir le village de Puyvalador aussi malmené par une majorité d'élus(8) dont aucun d'eux n'y a de lien sacré,affectif et parler d'unité,d'union mais aussi d''apaisement ,c'est impossible à présent ,la machine infernale est enclenchée et je rejoins ceux (et ils sont nombreux ! ! ) qui veulent aller jusqu'au bout pour exister et défendre notre entitée ,chère à nos coeurs -