Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Dissidences Pyrénéennes.

Dissidences Pyrénéennes.

Infos,patrimoine, politique locale, environnement,

Publié le par puyvalador-rieutort
Publié dans : #réflexion

Ce qui est et ce qui est en toute chose ne se peut sans l'énergie et sans la force d'intention...

Des sources du cosmos jusqu'à la gratinée de courgettes une seule et même énergie qui nous anime,nous nourrit et que nous utilisons au delà du raisonnable. Surtout si c'est celle des autres !

Lavoisier disait: -" rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme !"

Nous transformons notre univers en pervertissant la nature et pourquoi ?

Pour vivre mieux, nous avait on dit.

Aujourd'hui, rien n'est plus moins sur.

Vivre mieux sous entend l'allègement des contraintes plus que l'acceptation de nouvelles.

Sécurité, salubrité, fiscalité, confort de vie...Il semble bien que si les contraintes aient augmenté démesurément, ce qui devait en découler ne soit certainement pas dans le mieux vivre ou le mieux être.

Sommes nous de ces "grenouilles qui ne savaient pas qu'elles étaient cuites" selon Olivier CLERC ?

Par contre "La grenouille qui voulait se faire plus grosse que le bœuf" de J de La Fontaine, devrait inspirer un peu plus de modération à ceux qui bombent le torse en voulant péter plus haut que leur c... !

Car à part les sots, qui peut encore croire que ce qui nous accable n'est fait que pour notre bien ?

Nous savons bien que l'intention qui consomme nos énergies est bien d'en profiter dans le seul intérêt de ceux qui nous accablent.

Maîtriser les énergies ne se peut en fait raisonnablement sans le trait de l'intelligence et là, il semblerait que nous en soyons bien pauvres...

Quand on est démuni, l'emprunt est toujours tentant. Force en est qu'à outrance nous finissions par l'être encore plus.

Lorsque fut créée la station de ski du Ginèvra, l'intention était certainement pour certains d'en profiter, c'est à dire d'en tirer profit...

Or nul ne voulait penser qu'il en irait différemment pour ceux qui seraient exploités.

Nous sommes donc les victimes d'un certain laisser être qui n'a profité qu'à certains...La chose n'est pas nouvelle !

Si les Lois sont faites pour tous, elles ne profitent qu'à certains et nous le voyons encore mieux aujourd'hui par cette intention puisant nos ressources et annihilant nos villages.

Pour réduire les effets d'une force, il faut lui opposer son contraire, jusqu'à ce que le point d'équilibre soit plus équitable.

Si chacun ne vient concourir par son intention à faire barrage aux instincts destructeurs qui sévissent, il y a fort à parier que rien plus ne leur résistera.

La conscience altruiste n'étant pas le fort des oppresseurs...Il y a fort à parier que plus aucune limite ne viendra ralentir leur faim ravageuse.

Une association s'est créée et peu de nouvelles en filtrent. Que se passe t'il ou que ne se passe t'il pas ?

Si vous n'allez pas par vous même secouer le cocotier...vous n'aurez pas de noix ni de choix !

G.

Commenter cet article