Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Dissidences Pyrénéennes.

Dissidences Pyrénéennes.

Infos,patrimoine, politique locale, environnement,

Articles avec #actualite catégorie

Publié le par G.
Publié dans : #Actualité

L'utilité de l'inutile ?

Nous sommes devant le cruel constat d'une société en bute avec ses fondements les plus anciens.

Les candidats en marche vers la désintégration de l'humain au profit du profit sont plus que majoritaires.

C'est donc une France en marche vers la dictature, prise au piège d'une représentativité qui ne la représente pas réellement.

Avec à peine 38,43 % des inscrits, c'est une minorité de 16,55 % des inscrits qui vient d'accéder au pouvoir suprême.

Peut être comme d'habitude, mais en pire !

Alors, continuant la politique désastreuse du précédent gouvernement, nous allons assister au démontage de tout ce que ces amateurs considèrent comme "pas assez rentable".

Les collectivités territoriales, les services publics, le social, la santé, la culture, la Justice,...

Tout passera progressivement à la trappe pour garder l'essentiel de la fiscalité au service des mégalopoles et des "mécènes" de nos "représentants" !

La France va changer de visage au point que nous risquons de ne plus jamais la reconnaître.

G.

Voir les commentaires

Publié le par G.
Publié dans : #Actualité

Pour la Laïcité ?

Art 2 de la Loi 1905 sur la séparation de l'église et de l'Etat, dite Loi de la Laïcité : "L'Etat ne reconnait AUCUNE religion..."

De par cette Loi fondamentale aucune subvention ne peut être versée à quelque culte que ce soit !

Toute manifestation ou signe religieux ne concerne que la sphère privée !

Or, la pudeur a bon dos pour cacher les véritables intentions bellicistes de certaines religions.

Les atteintes contre la laïcité par le port ostensible de tel ou tel signe, de telle ou telle tenue devraient être sanctionnées autant que les déclarations de certains représentants qui font entorse à la Loi de 1905 !

C'est un véritable scandale, cette lâcheté, ce renoncement sous prétexte de "mondialisation" qui banalise autant d'insultes à notre pays et à notre culture que sont tous ces débordements preuves flagrantes du refus d'intégration.

La Loi !

Dire que les pires coupables sont ceux qui laissent faire, eux les complices qui sont sensés nous représenter !

Comment les magistrats si prompts à se saisir de telle ou telle affaire "politique" baissent les bras, sinon que pour encourager de telles pratiques illégales ?

Décidément la France part en vrille !

le lien : https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&cad=rja&uact=8&ved=0ahUKEwjQrdH5zL_UAhUGBcAKHWRHCuEQFggmMAA&url=https%3A%2F%2Fwww.legifrance.gouv.fr%2FaffichTexte.do%3FcidTexte%3DJORFTEXT000000508749&usg=AFQjCNECr9zGXo8EDu4pGq7MM3UoLTfnoA

Même la Loi est dévoyée de ses origines pour permettre autant d'entorses d'intérêt électoral ! 

G.

Voir les commentaires

Publié le par Sanjon.
Publié dans : #Actualité

Ils avaient dit que s'ils y arrivaient pas, ils fermaient la station !

Des menteurs !

Comme d'habitude du déficit, même s'ils disent que tout va bien, c'est plus de 250.000 € de trou en plus pour cette saison !

Ne parlons pas des factures non payées...

Tout va bien !

Un super "projet" de "mobil homes" pour la station, une véritable réussite architecturale ! 

Pied de pistes, quelle belle mise en valeur des chalets ! 

Bien sur, toujours aussi soucieux de l'environnement...

Avec la fermeture du centre de montagne de Puyvalador, c'est encore un loyer qui s'envole et pourquoi ?

Parce qu'ils ont pas mis un radis de coté pour payer les mises en conformité ni les réparations.

Vraiment, d'excellents gestionnaires !

Voyons, avec un budget présenté en déficit lui aussi, il va bien falloir essayer de "rééquilibrer".

Alors, ne vous étonnez pas s'ils vont encore tenter de brader le patrimoine de la commune ou de maintenir des tranches d'impôts qu'ils devaient baisser car la compétence est attribuée à la Communauté de Communes et que cette part là va augmenter, "naturellement" !

Pourquoi ne démissionnent ils pas, puisqu'ils ont si lamentablement échoué ! 

G.

 

Voir les commentaires

Publié le par G.
Publié dans : #Actualité

Plus de 10.000 disparitions par an, en France !

Vigilance et bienveillance pour aider les familles de disparus.

Un site avec les avis :   http://legreleilcourtencore.forumactif.org/t25-disparitions-recentes-ou-plus-anciennes

G.

Voir les commentaires

Publié le par G.
Publié dans : #Actualité

Tout fout le camp !

Les rats quittent le navire, comme d'habitude...

Les "résultats" ne sont pas là, bien que l'on voudrait encore nous faire croire le contraire.

Evidemment, toujours du déficit sauf peut être pour les profiteurs...

Les résultats, pas besoin de chercher dans d'obscurs comptes dont les lignes s'emmêlent au gré des mensonges ou des "fausses vérités".

A force de capter la masse fiscale vers le gouffre de l'imbécillité, non seulement celui ci n'est même plus "recyclable", ni d'un intérêt quelconque pour un repreneur, si ce n'est pour un ferrailleur.

Bien sur l'impossibilité d'investir l'argent déjà volatilisé et emprunté pour au moins 20 ans, limite un peu la décrépitude tout en ayant contribué à la non conformité de ce que l'on n'entretient pas comme on le devrait !

Rien de nouveau depuis que les "envahisseurs" aux doigts raidis se sont emparés de la commune et de son patrimoine avec les complicités scandaleuses qui l'ont permis.

Les assassins de Puyvalamort continuent imperturbables et pour cause, le village est un véritable désert. Il faut aller au cimetière pour retrouver un semblant de ce qu'était la vie d'antan.

Ils sont tous là bas les anciens, allongés dans la terre froide, protégés par un mur d'un monde frappé d'amnésie et de débilité.

Les couperets de l'infernale guillotine tomberont plus vite que ce qui ne se dit. Rien ne sera épargné et pour cause !

Ce n'est pas Cassandre qui dirait le contraire tant cette prédiction fait suite à l'absence de prévision et de bon sens.

Un peu comme Poutine pris au piège de ses protégés empoisonneurs à la chimique facile, les autres collectivités territoriales complices d'un crime qui fait oublier les leurs et aveugles par intérêt politique tourneront la tête vers ailleurs. Pas un regard vers les ruines noircies de l'incohérence... 

Même la fusion semble impossible tant la solidarité n'est qu'un vain mot dans la bouche de bègues, sourds et borgnes ! 

Alors, fermeture du centre de montagne de Puyvalador, fermeture de la station, oui, mais combien de forêts pillées, combien de rues dégradées et vides de passant, combien de dégâts au nom de l'innommable stérilité !

Les putrides effluves montent d'un lac pollué par toutes les communes en amont et bizarrement aucune odeur ne semble gêner le nez d'élus que l'on pourrait penser complices de silence pour raison de complicités en retour ! 

Que penser de ce que l'on ne peut, ni ne veut surtout pas voir ?

Il n'y a pas qu'une fosse qui nous laisse septiques et il suffit de se retourner lorsque l'on quitte la commune vers son aval pour comprendre l'idée que se font de la "nature" ceux qui ont placé si judicieusement leur publicité... 

Puyvalamort, village assassiné est le symbole exposé aux yeux de tous, de ce clientélisme qui est le produit de la représentativité.

Changer les pantins ne sert à rien tant que les ficelles restent les mêmes !

Lorsque l'on entend certains candidats à la présidence affirmer leur volonté de donner encore plus de pouvoir à ces pantins qui se prennent pour des princes, l'honneur en moins, seule l'horreur se pose comme un linceul sur un avenir impossible.

L'imparable destruction n'est pas pour demain, elle dure depuis trop longtemps et ce ne sont certainement pas les Ducs qui boucheront le trou...

Puyvalamort se dresse à la vue de tous comme un village crucifié d'une éternelle Pâques sans résurrection possible.

Le deuil se porte en suie noire de désespoir, car tout est consumé. 

G.

Voir les commentaires

Publié le par G.
Publié dans : #Actualité

Soyons honnêtes, personne n'y croit.

Personne ne croit plus depuis longtemps au redressement de situation d'une "station de ski" moribonde.

200 000, 00 € de déficit prévus et bien sur ça continue, quoi de plus naturel !

Les résultats sont "bons" !

 Un peu moins de rentrées que prévues...

 Donc un déficit plus important !

Juste une question de maux... que l'on ne dit pas tout à fait, de taux qui vont augmenter, forcément une réalité que nous devrons payer ! 

Il va sans dire que l'assiette fiscale va s'élargir un peu plus par le biais détourné des parts extérieures à celle communale qui augmentera elle aussi par cette perversité, puisqu'elle ne sera pas réduite ! 

"Comme le facteur sonne toujours deux fois", le contribuable payera deux fois !

Bien sur le silence règne sur les avances de trésorerie si pratiques, devenues cet indispensable traquenard, lorsque l'on ne peut plus emprunter parce que la dette est trop importante ! 

A quand la fin de ce massacre ?

La voix de la sagesse venant des communes voisines, qui devrait faire ouvrir les yeux, encourage en fait par l'exemple à ne pas suivre.

L'excuse d'un tel effondrement ne peut justifier pour autant toutes les dérives d'un secteur de montagne qui pue le clientélisme.

Il suffit de voir où sont les projets pour comprendre que le jeu est faussé !

Toutes ces complicités sont à vomir de honte dans les urnes de la démence.

Quant au népotisme traditionnel, rien de changé !

Il suffit là aussi de voir quels sont les "cadres" recrutés sans concours sous le couvert de contrats "d'attachés" et autres substituts pour comprendre l'opacité stalinienne entretenue par des représentants qui n'ont rien à envier au déficit moral si répandu dans les hautes sphères !

Quelques "pantins" ont changé, mais les ficelles sont les mêmes !

C'est un grand dégoût aux relents d'égouts qui nous laisse septiques devant cette fosse démocratique où gisent les espoirs déçus d'un pays sans avenir.

Forts de leurs incompétences, les "remèdes" proposés entraîneront de nouveaux déficits, car, là où l'efficience du secteur privé fait défaut, la carence de nos représentants absorbe nos deniers tout en "logeant" leurs "relations amicales"...

Y aurait t' il quelque élu téméraire, sincère, qui oserait lancer une consultation de la population ou constituer un espace démocratique voué à la concertation ?

Qui peut encore croire à la transparence et à l'honnêteté de représentants qui ne nous représentent plus réellement ? 

Le brouillard du Carcannet est peut être glacial, mais il ne pue pas comme celui qui nous vient de son opposé !

G.

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par G.
Publié dans : #Actualité

FCB 6 - PSG 1...

Que du bonheur ! 

Viva Barca !Els Catalans sempra en davant !N'en déplaise aux Parisiens, mais les Catalans, ça existe !

Alors que l'on nie l'identité Catalane, notre culture de la philosophie et de la tolérance, mais aussi l'esprit d'entreprise qui fait défaut de ce coté ci des Pyrénées, merci au Barca pour cette expérience de réalisme !

Nos voisins Occitans pris en otages par la stupidité de leurs représentants peuvent en tirer leçon ! 

Bien sur, la gangrène purulente et mafieuse touche aussi les PO !

Le PSG KO !

La morgue jacobine qui se pense au dessus de tout finit dans un mouchoir haineux !

Insultes, coups de pied dans les portières, un "supporter" renversé par un joueur...

 

Voilà une image dont nous ne sommes pas solidaires d'autant qu'elle reflète une tendance cultivée par ce qu'étaient les "jeux du cirque romain", un défouloir prétexte au laisser faire, surtout pour ne rien faire !  

Alors viva Barca !

Vive la culture et vive l'esprit d'un peuple qui s'investit !

G. 

Voir les commentaires

Publié le par G.
Publié dans : #Actualité

Où sont les sous ?

Ils ont été dépensés...

La chose n'est pas nouvelle car nous avions déjà constaté cette pratique de détournement de subventions en ce qui concerne la fameuse salle hors sac...

Comment ne pas être déçus d'une complicité des représentants de l'Etat qui ont laissé faire, sinon que l'on peut soupçonner d'avoir encouragé ces pratiques mafieuses !

Lorsqu'une collectivité en est réduite aux avances de trésorerie et aux manipulations de lignes de compte juste pour alimenter la folle obstination d'un non sens de gestion, il ne faut pas s'étonner qu'elle reproduise ce qui déprime le pays tout entier.

Comment expliquer ces factures laissées en suspend comme autant d'épées de Damoclès sur une fiscalité qui a plus que doublé ?

Comment concevoir même que le moindre commerçant, le moindre particulier qui aurait "oublié" de payer l' URSSAF puisse continuer d'insulter ce qui se pose comme un devoir national de solidarité ?

La sensation d'un "pétainisme" qui fait tâche, la fuite des rats et cette "collaboration" taiseuse de bien des élus voisins nous démontre encore ce climat de renoncement à la raison, cette débâcle du réalisme qui accompagne toute fin tragique.

Puyvalamort crève de la déchéance d'un Etat liquéfié, incapable de sortir d'un clientélisme digne des basses œuvres d'une pègre que l'on a vu plus souvent milicienne que résistante.

Lamentables accourus qui s'enfuient la queue entre les jambes après avoir fini de saboter un Titanic fiscal devenu plus sordide que le radeau de la Méduse...

Désertes sont les rues, bradées les façades dont les panneaux sont évocateurs de la triste réalité, tout finit de basculer dans cette grimace que l'on fait devant les caisses vides et l'argent dilapidé !

C'est la noyade ! 

Les assassins continuent dans ce déni qu'ils brandissent comme tournent les ailes d'un moulin qui ne moud que du vent !

L'Etat dispose pourtant de moyens pour que cesse cette débâcle !

Même si "l'ingérence" ne s'est manifestée que pour encourager la folie, il existe d'autres moyens légaux de mettre un terme à l'immoralité de la déchéance dans la quelle nous sommes devenus les otages subissant le snobisme d'envahisseurs décomplexés !

Verra t' on enfin l'Etat accomplir un devoir de bienveillance dont nous sommes privés depuis trop longtemps ?

Certes, au spectacle de ce que le Pays traverse d'absurde dans la déliquescence de la moralité de candidats prétentieux, nous ne pouvons que désespérer devant un véritable changement... 

Cependant, si le pantin change, les ficelles restent !

Sera t'il encore temps pour sauver ce qui n'aura pas été ravagé, englouti, dilapidé ?

Les comptes ne sont pas bons du tout que ce soit en haut comme en bas...

Ce qui aura finalement conduit le désastre n'est que l'égoïsme et la vanité d'imbéciles prétentieux ! 

G. 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par G.
Publié dans : #Actualité

Décidément, ça empire !

Dérèglement climatique qui ne fait pas mentir le vieux proverbe Capcinois : -"A la candélère la grand névère, davant o darrère !" (A la chandeleur, tempête de neige devant ou derrière !)

Des variations impressionnantes passant du redoux venant du Sud avec une pluie matinale à la tempête de vent du Nord avec quelques bourrasques de neige d'une rare violence.

Et en plus on nous annonce de la pluie pour ce soir ! 

Décidément la saison hivernale ne répond pas aux attentes désespérées des gestionnaires de stations de ski..

Gageons au vu des prévisions actuelles pour la semaine qui vient que le chiffre d'affaire ne va pas permettre d'absorber les nombreuses dépenses, ni les avances de trésorerie attribuées avec autant de désinvolture que de cette inconsciente persévérance qui nous propulse dans le mur sans plus aucune retenue !

Nous sommes loin du "projet Grand Domaine Skiable" et tellement plus dans cette réalité, ce constat qu'il faudrait vite recentrer toutes les énergies du pays pour la survie de ce qui vaut encore la peine d'être sauvé !

Car, il ne faut pas croire qu'il y ait quelque station de ski que l'on puisse montrer en exemple de réussite économique. Toutes sont dans le rouge et certaines dans l'opacité d'un ténébreux désastre !

Ne rêvons pas, s'il faut sauver la station de ski des Angles et celle de Formiguères, les autres doivent disparaître comme celle du Puigmal !

Non pas qu'il faille raser les villages et leur histoire, mais diversifier vers d'autres domaines économiques et sociaux sans l'illusion entretenue d'une possible réussite par des gestions publiques qui s'obstinent au népotisme électoral et singulièrement de complaisance familiale...

Pour changer d'état d'esprit, il ne suffira certes pas de changer les élus. C'est l'essence même qui les pousse aux mêmes folies qu'il faut changer et pour cela, c'est le fonctionnement des collectivités territoriales qui doit être profondément modifié.

Non seulement il manque toute l'envergure de la transversalité que peuvent amener des comités citoyens, mais c'est l'engagement vers une véritable Démocratie respectueuse des diversités qu'il faut construire avec le contrôle de l'avenir par la population et non plus par une "clique" trop impliquée personnellement.

Que les collectivités reprennent l'initiative en cas de carence du secteur privé, cela va de bon sens, mais, il faut qu'elles s'effacent pour redonner toutes les chances aux entreprises !

Il n'y a pas que le ski, il n'y a pas que l'hiver ! (Hiver qui se réduit en temps et en revenus...)

Il n'y a pas que le tourisme !

Non seulement il faut revisiter les secteurs traditionnels, mais il faut innover !

Mais, à force d'obstinations, peut être est il trop tard ?

Ce qui est encore aléatoire et qui ne nous a jamais donné de véritables solutions, c'est la solidarité territoriale, fusse t'elle locale ou encore régionale.

Ne parlons pas de ce département trop prés de son nombril pour daigner réellement s'investir dans les hauts plateaux Catalans !

-"Aides toi et le ciel t'aidera..." disait Benjamin Franklin.

Faut il passer par la création d'une "Association Citoyenne" des gens du pays ?

Peut être est ce là l'ouverture et le catalyseur !

Mais, l'égoïsme ancré depuis tant de générations par une jalousie morbide peut il être vaincu par cette évolution si coûteuse en sincérité et pourtant si nécessaire à un quelconque avenir humain, social et économique ?

Si l'hiver se meurt à la vitesse "d'un ca llevrer" (d'un chien lévrier), la météo n'est pas le pire des maux...

La véritable misère est cultivée par l'étroitesse de vue sur des plateaux pourtant ouverts sur le ciel. Allez savoir pourquoi...

G.

 

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par G.
Publié dans : #Actualité

Pourquoi la crise identitaire actuelle s'amplifie t' elle ? 

La crise identitaire est provoquée par un ou plusieurs événements qui perturbent la population au point que nul ne se reconnaît plus dans le monde où il vit. C'est la perte des repères fondamentaux ! 

Depuis toujours sécheresse, cataclysme, famine, crise économique, politique ou religieuse, les causes ne manquent pas, de plus elles interfèrent les unes avec les autres...   

Le risque d'amplification peut déboucher sur la désintégration des cultures et de la société.

De la lassitude à la colère puis à la violence aveugle, chacun veut évacuer ce qui le rend malheureux pour retrouver ses repères coutumiers. Il s'agit de projection par le jugement et donc de sentence expiatoire. C'est ce qui permet de redéfinir le champ de sa propre identité, ce par quoi chacun se reconnaît et est reconnu par les autres. Il est question de son regard envers les autres mais plus encore du regard des autres envers soi même au travers du vieux réflexe simien de la "mimésis". La projection et la matérialisation via une victime expiatoire ou le procès accoucheur de la vérité et du deuil des souffrances posent le choix entre sacrifice ou justice.   

Depuis la nuit des temps soit la crise s'amplifiait jusqu'au sacrifice de quelque "bouc émissaire", soit la Justice reprenait ses droits en rétablissant les règles d'équité, repères fondateurs de la paix sociale.

Justice, la meilleure façon finale de rétablir la confiance par le droit équitable et l'ordre de l'identité individuelle dans l'identité collective !  

Or, la chose relève d'une certaine ambiguïté.

La Justice peut ne pas être morale, ni équitable, lorsqu'elle devient l'esclave d'un pouvoir et non plus la servante vertu humaine. 

Le terme de Justice tient de l'application de la Loi et de l'égalité de ceux qui y sont soumis. Plus que de la légalité il en va de son essence d'égalité au sens moral et physique.

Dans le monde actuel, l'écart de traitement entre certains et la plupart est devenu flagrant au point que la Justice démontre toute l'injustice et donc ajoute à la crise identitaire au lieu de permettre sa résolution. 

En créant des lois légalisant des pratiques peu morales, des conduites où l'on ne peut plus faire la différence entre Juge et partie, les élus contribuent à amplifier le dégoût et le rejet de la population contre eux.

Inégalités et injustices s'étalent tous horizons par une oligarchie dénuée de scrupules au point de mentir au vu et au su de tous avec un aplomb révoltant !

S'ils ne faisaient que se couvrir de ridicule, la chose serait amusante, hélas ils discréditent non seulement la représentativité dont ils sont sensés être des modèles, mais aussi démontrent tout le mépris et l'éloignement du peuple qui les a élus.

"C'est tout le système qui est pourri !"

Voilà la déduction bien aisée que l'on peut faire par un raccourci trop facile. 

Or, il existe heureusement des gens honnêtes, même en politique...

Eux payent les pots cassés par les pilleurs de nos deniers, par ces parasites de la République.

Par la globalisation, ils sont atteints dans leur crédibilité publique et individuellement par ce sentiment d'être pris en otages de ce système décidément imparfait. 

Cependant, nous le sommes tout autant, car c'est bien chacun de nous qui a contribué à soutenir ce système par notre action ou par notre inertie.

En marge de tout ce remue méninges, il faut tout de même se poser quelques questions essentielles :

-"A qui profite le crime ?"

-"Qui spécule sur la crise ?"

'"Qui entretient le chaos ?"

-"Qui peut bien se réjouir du sacrifice du candidat officiel de la droite réactionnaire, conservatrice, libérale et du rejet par la droite dure de la "Gauche" du candidat finalement élu par "La belle alliance" ?"

-"Qui détient les moyens pour lâcher ses chiens de guerre sur ces têtes de partis, sinon ceux qui sont les manipulateurs médiatiques et financiers qui sponsorisent "le candidat providentiel", le chevalier blanc qui lave plus blanc que tous les autres..."

La grande lessive des partis ne vise une fois de plus qu'au blanchiment, au racket organisé, au pillage des ressources du Pays par les tenanciers de l'usure, par les cupides manipulateurs du pouvoir par l'argent !  

Eux qui prônent la discrimination et le sacrifice en lieu et place de la Justice ! 

Cherchez l'outsider et vous trouverez qui est le propriétaire des écuries, de la presse et des paris !  

A force de payer les différents partis politiques, ou de participer à la création de nouveaux, légalement ou par le biais de sociétés "écran", c'est carrément une OPA qui est lancée avec les mêmes stratégies que celles du marché boursier.

"Hoax crash" ou plus communément "intox" par saturation de "vraies fausses informations", canulars et démentis tout aussi invérifiables se mêlent à de petites vérités vérifiables qui font grand bruit !

Décrédibiliser pour mieux crédibiliser le "chevalier blanc" qui manque de crédibilité !

Il n'y a qu'à regarder sa cote qui s'envole d'un coup ! 

N'est on pas toujours mieux servis que par soi même ?

Pourquoi ?

Peut être aussi parce que l'Etat est bien mauvais payeur et que la montée de populismes de Droite et de Gauche répondent par ce dégoût au rejet de toute la classe politique traditionnelle. Mauvais placements en perspective...

Ce qui inquiète par dessus tout c'est ce risque de nationalisation en cas de victoire d'un de ces partis "nationalistes" qui viendrait piller les coffres et les biens jusques dans leurs derniers paradis fiscaux...  

Il fallait un candidat ni rouge, ni bleu, ni vert, ni noir, un nouveau "chevalier blanc". Alors ils l'ont créé en trouvant la "perle rare" parmi les leurs, un authentique produit, serviteur de "la bonne cause" !  

Après un complément de "stage" au sein même du pouvoir, sans jamais avoir été élue, la vipère démagogue, le "conseiller" devenu ministre puis renégat, fait campagne.

Tout est bon pour le faire gagner, car ils ont tout à y gagner et tant à perdre...

Il a déjà derrière lui ceux de son espèce, ceux qui sont soi disant de Gauche et qui l'ont toujours trahi par leurs idées de droite, les copains Libéraux, ceux qui rejettent le candidat officiel de "la belle alliance".

Dis moi qui tu fréquentes, je te dirai qui tu es !

Il ne manquait plus qu'à descendre celui officiel de la droite par quelque juteux petit scandale grâce à quelques complicités internes et pourquoi pas d'égratigner les autres candidats potentiels par la bande médiatique, en toute discrétion... 

Si l'échec survenait, alors pourquoi pas le recours aux vieilles recettes, pourquoi pas une "bonne petite guerre civile" et le retour à une "dictature" servile...   

Que de juteux profits en perspective pour ces vampires invisibles !  

Pour eux le monde ne suffit pas... 

G. 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>