Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Dissidences Pyrénéennes.

Dissidences Pyrénéennes.

Infos,patrimoine, politique locale, environnement,

Publié le par puyvalador-rieutort
Publié dans : #Actualité
Mon beau miroir, dis moi ce que tu caches...Photo J.A.

Mon beau miroir, dis moi ce que tu caches...Photo J.A.

Un singe imite le singe qui imite le singe, mais à singer, ils ne savent plus qui ils sont !

Dans les Alpes...

Oui, mais c'est les Alpes avec un potentiel clientèle et un réseau routier, ferroviaire et des aéroports qui n'existent pas ici...

Mais, dans les Alpes...

Oui, dans les Alpes il y a aussi autre chose que le tourisme de station de ski, pas partout, mais ça existe...

Les grands Domaines...

Oui, mais avec une masse de skieurs venus de bassins tels que La Capitale, Lyon, Marseille, toute la vallée du Rhône, l'Alsace, le Nord, puis l'Angleterre, le Nord de l'Italie, les Pays Scandinaves, les Russes, les Allemands, les Belges, les Luxembourgeois, Monté Carlo, bref ce qu'il y a de plus riche dans l'Europe du Nord et des moyens fiscaux qui n'imputent pas ni la population locale ni le devenir...

Lorsque les liaisons des domaines font partie d'une stratégie gérée par le secteur privé avec des élus respectueux et veillant au respect des cultures locales, chacun peut s'enrichir des différences des uns et des autres...

Mais dans les Alpes...

Là bas aussi il y a des stations en faillite et des pylônes que l'on démonte. Il y a aussi des immeubles vides dont la construction est stoppée depuis quelques années !

En fait, ici on voudrait faire comme dans les Alpes, mais ce n'est pas les Alpes...

Il suffit d'y croire ?

Vous croyez !

Pas vraiment, mais si on fait semblant, peut être que ça marchera !

Tous les couillons vont ils y croire suffisamment pour oublier la réalité d'un climat déréglé, d'une clientèle en forte diminution, d'absence d'infrastructures capables d'héberger du "Haut de gamme", de l'absence d'autres activités que le ski Alpin, de contrats de travail de 3 mois au lieu de 5 et donc de pas plus de 4 mois de potentiel travail avec des salaires de misère, d'une concentration sur quelques villages au détriment de tous les autres, de l'absence d'autres secteurs productifs que le ski Alpin...

Sans aucune petite industrie, sans compensations énergétiques complémentaires aux déficits cumulés, le taux de folie fiscale ne finira t' il pas par ne plus suffire à l'imbécilité de ceux qui se croient dans les Alpes ?

Alors que l'on nous ferait gober que le manque de neige n'est plus un problème, nous voyons bien qu'il ampute bon nombre de domaines dont la clientèle a fondu comme neige au soleil !

Lorsque l'on entend que pour 70.000.000, 00 € d'investissement il va se créer 5000 emplois, sur une zone qui ne compte que 6000 habitants... N'est ce pas hallucinant ?

Plus l'annonce est énorme, moins les esprits sont capables de retrouver leurs marques de bon sens, mais cette démagogie ne dit pas non plus que dans un pays aussi venté que le notre les téléportés sont en drapeau lorsque ça souffle et qu'il faut penser à rapatrier ceux qui se trouvent coincés à l'autre bout du "Grand domaine"...

Les navettes "inter stations" suffiront elles ?

Et pourquoi pas un train "Cerdagne-Capcir" relié au train jaune et des correspondances avec des funiculaires...Là, c'est peut être trop !

Mais non, ils sont capables de tout, s'ils le veulent, surtout avec l'argent des autres qui ne sont pas prêts d'investir ailleurs vu que chez eux...

Alors, planter des pylônes sur des sites vierges et dénaturer le sauvage fera t' il venir une clientèle qui ne trouverait pas sur place ni un hôtel 5 étoiles, ni le grand standing des chalets loués à 25 000 € la semaine...

Pendant que les gros villages stations se lancent dans une épopée digne de Don Quichotte, les petits n'ont qu'à crever en complicité obligée de n'avoir pour autant que quelques miettes, voir rien du tout !

Belle figure de ces fous qui vendent leur âme au Diable et livrent leurs habitants pieds et poings liés au couteau de bouchers sans scrupules !

Petits élus bernés qui croient berner tout le monde mais qui sont autant fautifs que complices se faisant passer pour des sauveurs alors qu'ils ne sont que victimes de leur imbécillité.

Croyant accéder au Graal sacré Alpin, ils sont sourds au silence des agneaux égorgés.

Un égoïsme si fort que si l'on leur confiait le désert, il faudrait racheter du sable !

Le coût d'une neige artificielle suffira t'il pour endiguer la folie de consommer plus d'eau que ne peuvent en retenir tous barrages confondus et sources de toutes nos montagnes ?

Rien n'est assez grand pour cette folie des grandeurs qui pousse la spirale infernale à un paroxysme sans limite.

Même les petits commerçants finiraient par y croire faute d'autre chose de plus concret, car il faut bien faire quelque chose, quitte à l'ultime sacrifice.

Sur le fil de la faillite, plus rien n'a d'importance et vu que dans les Alpes...

Oui, mais ici c'est pas demain que ça sera Les Alpes !

D'ailleurs, difficile d'avoir des lacs aussi propres que celui d'Annecy, car sous la surface lisse de notre "beau miroir" de Puyvalador...ce serait plutôt merdique !

Pensez que la pétition "Dépolluer le lac de Puyvalador" est toujours en ligne !

Le lien : http://www.petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=P2015N48074

G.

Commenter cet article